Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 569,70
    +199,03 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,12
    -19,98 (-1,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Défense, énergie, IA... les ambitions d'Emmanuel Macron pour l'Europe

Pier Marco Tacca/Getty Images

Durant plus de deux heures, ce jeudi 25 avril, à la Sorbonne, Emmanuel Macron a expliqué sa vision et ses objectifs pour l'Europe. L’occasion pour le président français de mobiliser les électeurs, à l’approche du scrutin européen. Lors de ce discours fleuve, le chef de l’État a tenu à mettre en garde les citoyens sur le «risque immense» de voir l'Europe «reléguée» face aux «bouleversements du monde». «Notre Europe peut mourir», a-t-il averti. Après avoir dressé ce constat, Emmanuel Macron estime qu’il y a des choix à faire «maintenant», sur la «question de la paix et de la guerre sur notre continent», mais aussi sur «la transition digitale, l'intelligence artificielle», ou encore sur «l'environnement et la décarbonation», relaie BFM-TV.

En matière de défense, le président de la République plaide pour la création d'une «initiative européenne de défense», afin notamment d’assurer une meilleure «maîtrise» des frontières européennes. Emmanuel Macron propose pour cela de constituer une académie militaire. «Nous ne sommes pas armés !», a-t-il prévenu, en souhaitant à une «Europe puissante», qui «se fait respecter», «assure sa sécurité» et reprend «son autonomie stratégique».

En outre, le chef de l’État a annoncé une coalition européenne de cybersécurité et de cyberdéfense, ainsi que la création d'une force de réaction rapide capable de déployer en urgence 5 000 militaires pour défendre les frontières de l'Europe. Il a également évoqué la possibilité d'un «bouclier du ciel européen». (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

PSG-Dortmund : les prix des billets à la revente explosent
Roland-Garros : voici combien vont toucher les joueurs et joueuses de tennis
Les meilleurs placements sur 5 à 40 ans, les artisans d’exception du Moulin Rouge… L'actu éco du jour en 120 secondes
Des préfets dénoncent les pratiques de restaurants insalubres sur les réseaux sociaux
Epidémie de dengue : voici les solutions efficaces pour vous protéger des moustiques tigres