Marchés français ouverture 5 h 21 min

Les défaillances d'entreprises baissent mais la facture s'alourdit pour les fournisseurs non payés

1 / 2

Pour leurs achats, les entreprises  misent davantage sur le "made in France"

La résistance de l'économie française face aux vents contraires du ralentissement mondial s'illustre aussi par la résilience des entreprises. Et sur ce terrain, le bilan reste positif puisque les défaillances d'entreprises demeurent en baisse.

Selon les derniers chiffres de la Banque de France, elles sont en repli sur un an (à fin septembre) de 1,7% à 52.512 défaillances au cours des douze derniers mois. Ce recul atteint même de 3,9% à fin octobre, selon des données provisoires. Sauf coup de théâtre, les défaillances devraient donc se replier pour la quatrième année consécutive en 2019.

A fin septembre, la baisse constatée des défaillances concerne tous les secteurs à l'exception des activités financières et d'assurance, qui ont vu les leurs augmenter de 7,1% et des transports, en hausse de 5,8%.

La baisse est particulièrement prononcée dans la construction (-3,3%), l'hébergement et la restauration (-3,1%) ainsi que dans l'agriculture (-3,0%).
    
Le mouvement de baisse concerne les entreprises de toutes tailles, et est un peu plus marqué pour les micro-entreprises (de moins de 10 personnes avec un chiffre d'affaires inférieur à 2 millions d'euros), avec une diminution de 2,1%.

Ce résultat est d'autant meilleur que le début d'année avait été douloureux avec une hausse des défaillances de 9% en janvier (sur un an) notamment à cause de la crise des gilets jaunes.

Des dettes fournisseurs qui explosent

Néanmoins, selon une étude de...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi