La bourse ferme dans 32 min
  • CAC 40

    6 695,46
    -10,15 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 164,85
    -7,32 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    35 539,61
    -69,73 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,1651
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 781,80
    -3,10 (-0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    54 888,23
    -2 781,48 (-4,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 510,17
    -24,48 (-1,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,10
    -1,32 (-1,58 %)
     
  • DAX

    15 499,24
    -23,68 (-0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 203,62
    -19,48 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    15 185,88
    +64,20 (+0,42 %)
     
  • S&P 500

    4 539,18
    +2,99 (+0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3822
    -0,0004 (-0,03 %)
     

Découvrez quelle est la ville la plus embouteillée de France… et ce n’est pas Paris !

·1 min de lecture

C’est une première place dont la commune de Rennes se serait bien passée. Selon Auto Plus, l’agglomération d’Ille-et-Vilaine est en effet la plus embouteillée de France pour le mois de septembre. Le magazine a publié son classement, vendredi 8 octobre, relayé par Ouest-France. Au total, les automobilistes rennais ont passé près de 40 heures et 5 minutes au volant pour 22 allers-retours afin de se rendre au travail. Sur ce temps passé dans leur voiture, 18 heures et 5 minutes l’ont été dans des embouteillages.

Un score qui place donc Rennes à la première place du classement intitulé "où perd-on le plus de temps pour aller au boulot ?". L’agglomération réussit ainsi l’exploit de devancer Marseille (39h22 au volant pour les automobilistes, dont 17h22 dans les bouchons pour aller travailler), Bordeaux (38h59, dont 16h59 dans les embouteillages) et Lyon (38h58, dont 16h56 dans les bouchons). La commune devance même Paris, seulement 7e du classement avec 37h40 au volant, dont 15h40 de temps perdu dans les bouchons.

Pour parvenir à ces résultats, l’étude d’Auto Plus s’appuie sur les données recueillies par TomTom via GPS et les téléphones portables, rappelle BFMTV. Le temps supplémentaire nécessaire pour se rendre au travail aux heures de pointe a été mesuré pour chaque jour ouvré de septembre dans 25 communes françaises, avant d’être additionné pour donner cette estimation mensuelle.

>> A lire aussi - Les braqueurs se font attraper à cause des… embouteillages

Selon les calculs, le temps (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tesla ouvre sa "giga-usine" allemande... sans permis de construire
De nouveaux radars en 2022, pneus hiver, carton pour Tesla… le JT Auto
Les plaques d’immatriculation de sa Porsche étaient maquillées avec du scotch noir
Radars : ce qu’ils devraient rapporter à l’État en 2022
Le salon de l’auto de Genève 2022 annulé !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles