La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    28 873,19
    -385,56 (-1,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Découvrez le nouveau porte-avions miniature chinois

·1 min de lecture

La Chine renforce encore sa marine militaire qui est déjà la plus grande au monde. Le 23 avril dernier, les chantiers navals chinois ont mis à l’eau le “Hainan”, un tout nouveau porte-hélicoptères capable de mener des assauts amphibies et peut-être même de jouer le rôle d’un porte-avions miniature. Selon le South China Morning Post, le deck de ce bâtiment de guerre serait assez long pour permettre à des avions d’y décoller. Seul hic, pour être vraiment opérationnels à bord de ce vaisseau, les aéronefs chinois doivent être capables de s’arracher au sol verticalement comme la version du F-35 spécialement conçue pour l’US Navy. Or, la République populaire ne possède aucun appareil de ce type. Un problème qui ne serait que temporaire, puisque Pékin veut développer un engin de ce genre dans les années à venir.

Même s’il ne peut pas tout de suite transporter des avions de chasse, le “Hainan” reste tout de même un navire de guerre aux capacités impressionnantes. Ce vaisseau de 40.000 tonnes peut facilement embarquer une trentaine d’hélicoptères et environ un millier de soldats. Selon le Pentagone, ce bateau serait l’une des pièces maîtresses de la marine chinoise en vue d’une invasion de Taïwan. Dans l’arsenal du Hainan on retrouve le Z-8, un modèle d’hélicoptère basé sur le design de l’appareil français “Super Frelon”. Cet engin peut transporter rapidement 27 soldats au front, notamment sur les plages en vue d’un assaut amphibie.

>> À lire aussi - La Chine menace de bombarder l'Australie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le confinement au Royaume-Uni a plombé l’économie, après sa pire performance en 300 ans
Plus de congés payés imposés par votre patron ? Le calendrier de reprise des activités sportives... Le flash éco du jour
Le concert-test à Bercy a reçu le feu-vert des autorités
Covid-19 : le variant indien présent dans au moins 44 pays
En Floride, le Spring Break entraîne une flambée de l’épidémie