Marchés français ouverture 1 h 49 min
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    26 656,23
    -21,57 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0685
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    20 145,80
    -25,47 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    27 907,37
    -447,46 (-1,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    659,99
    -11,01 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     

Découvrez le Japon authentique à travers la gastronomie diverse de ses régions – Office national du tourisme japonais (JNTO)

·4 min de lecture

TOKYO, January 27, 2022--(BUSINESS WIRE)--Pour de nombreux voyageurs, découvrir la gastronomie locale constitue l’une des activités phares d’un voyage loin de chez soi. Un sondage mené par l’Agence japonaise du tourisme en 2019 a révélé que la dégustation de plats et de saké japonais comptait parmi les activités que les visiteurs à venir du Japon avaient le plus hâte d’effectuer.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20220126005359/fr/

Strolling around the old town in Takayama, famous for its saké breweries. (Photo: HIDA-TAKAYAMA Tourism & Convention Bureau. If you’d like to use this photo in your article or other publication, please download it from https://www.hida.jp/english/library/index.html)

Le tourisme gastronomique est un phénomène en pleine croissance. L’Organisation mondiale du tourisme le définit comme « une activité touristique consistant pour les visiteurs à découvrir la gastronomie et les activités s’y rattachant ». Ces activités incluent la visite chez des producteurs locaux, ainsi que la participation à des festivals gastronomiques et à des cours de cuisine. Le tourisme gastronomique contribue ainsi à préserver les traditions locales, ainsi qu’à maintenir une diversité culinaire.

Le déclin de la chasse au Japon, associé au nombre croissant de terres abandonnées dans les campagnes, booste la population d’animaux sauvages, ce qui engendre un plus grand nombre de dégâts pour les récoltes de terres cultivées. C’est la raison pour laquelle un mouvement national en plein essor vise à faire des animaux sauvages tels que le cerf et le sanglier des sources de nourriture, le terme français gibier étant désormais couramment utilisé par les Japonais pour faire référence à la viande des animaux sauvages chassés.

La région de Nishi-Awa, dans la zone montagneuse de la préfecture de Tokushima à Shikoku, est bien connue pour ses méthodes agricoles ancestrales sur les flancs des collines, et pour la coexistence de sa population avec la nature. Les communautés de la région s’efforcent d’atténuer les dégâts causés par les animaux sauvages, en promouvant leur viande comme une attraction touristique. L’hébergement Uribo minshuku propose des plats de gibier aux visiteurs, qui peuvent également s’essayer à la chasse en hiver. Les propriétaires profitent de l’opportunité pour instruire leurs visiteurs sur les modes de vie agricoles de la région.

La région de Hida Takayama dans la préfecture de Gifu est célèbre pour son site Shirakawa-go classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville de Takayama a obtenu trois étoiles dans le guide vert Michelin Japon, pour son paysage de ville ancestrale caractérisé par des habitations en bois rappelant la période Edo. Un riz de qualité est cultivé dans la région, qui bénéficie également d’un généreux apport en eau des montages, le tout étant combiné pour créer un saké parfumé. Dans la ville de Takayama, sept brasseries de saké cohabitent dans un rayon de 100 mètres, notamment Hirase, la plus ancienne de la ville, qui produit du saké depuis 1623 ; les touristes peuvent visiter ces lieux, et découvrir la dégustation de saké, tout en se promenant dans des rues historiques. Hida est également connue pour son bœuf de Hida, que les visiteurs peuvent apprécier avec un verre de saké local.

À Gero, à seulement 60 km au sud de Hida Takayama, se trouve le petit village reculé de Maze, considéré par beaucoup comme l’un des plus beaux du Japon. Le fleuve Maze, qui le traverse, regorge d’ayu (« poisson sucré »), que l’on ne retrouve que dans les rivières et cours d’eau les plus purs. Décrit comme un lieu de tourisme « écologique », le district de Nishimura, dans lequel se trouve le village, propose des programmes permettant aux visiteurs de découvrir un mode de vie rural authentique, grâce à des excursions guidées ainsi qu’à des expériences pratiques telles que la pêche et la cuisine. La dégustation de « poisson sucré » fraîchement pêché est une activité incontournable dans une grande partie des campagnes japonaises !

La préfecture de Nara, ancien cœur politique et religieux du Japon, accueillera le 7e Forum mondial de l’OMT sur le tourisme gastronomique en juin 2022. Cet événement vise à promouvoir l’échange et la collaboration entre les experts du tourisme et de la gastronomie, les participants partageant leurs bonnes pratiques, et promouvant le tourisme gastronomique, contribuant ainsi au développement durable.

Avec plus de 1,4 million de lieux de restauration divers dans les 47 préfectures du pays, des restaurants de cuisine moderne jusqu’aux dîners à la ferme, les visiteurs étrangers au Japon peuvent apprécier une aventure de découverte culinaire infinie !

Pour consulter davantage de contenus pour vos articles et idées de reportage, consultez le Japan Online Media Center (JOMC).

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220126005359/fr/

Contacts

Mayuko Harada
Weber Shandwick, équipe de la JNTO
media_inquiry@jnto.go.jp

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles