La bourse est fermée

Découvrez en 10 photos l'hôtel particulier vendu 35 millions d'euros à Paris

Une belle acquisition. Un immense hôtel particulier situé près des Invalides à Paris a été vendu jeudi 23 janvier aux enchères pour plus de 35 millions d'euros, a annoncé le réseau immobilier chargé d'accompagner la transaction. "Aujourd'hui, 23 janvier à 14h20, a été adjugée à la barre du tribunal (...) la dernière propriété d'envergure du quartier le plus recherché de Paris, le Faubourg Saint-Germain", a annoncé le réseau Daniel Féau dans un communiqué.

La propriété, "à l'allure d'une maison de campagne abandonnée, lovée à abri des regards indiscrets sur un espace vert protégé, donnant sur l'ancien appartement d'Yves Saint Laurent, a été adjugée pour la somme de 35,1 millions d'euros", précise le réseau. Interrogé par l'AFP, Daniel Féau n'a pas souhaité donner l'identité ni la nationalité de l'acquéreur. L'hôtel particulier, qui avait été mis à prix à six millions d'euros, est situé au 12 rue Oudinot, dans le 7e arrondissement parisien, non loin des Invalides, selon une plaquette de présentation du réseau, dont les photos témoignent d'un site à l'abandon.

>> A lire aussi - Meubles, téléphones, baby-foot... Le Monde vend son mobilier aux enchères avant de déménager

Le bâtiment représente en lui-même une surface totale de 1.500 mètres carrés et est entouré de 1.000 mètres carrés d'espaces verts. Le site appartenait à une société néerlandaise, Bellegingsmaattschapij Belensas, et était vendu dans le cadre d'une procédure de saisie par la banque américaine JP Morgan Chase, selon des documents de justice mis en ligne par Picard Avocats, le cabinet chargé de mener la vente aux enchères. Selon ces documents, la banque américaine réclamait 35,5 millions d'euros à la société néerlandaise, soit quasiment le montant auquel la propriété a été adjugée jeudi.

>> A lire aussi - Une partition de Mozart vendue aux enchères pour une petite fortune

Néanmoins, cette opération n'est pas encore définitive. D'ici dix jours, un candidat à l'achat peut encore surenchérir à condition que sa proposition

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce qu’il faut retenir du sommet de Davos
Coronavirus chinois : notre carte en temps réel de l’épidémie
APL, RSA… quel impact d’une forte hausse des prestations sociales pour les plus modestes ?
Et si on instaurait une taxe foncière pour le SDF ?
Assurance vie : ces alternatives aux fonds euros qui peuvent rapporter plus