Marchés français ouverture 6 h 52 min
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 704,77
    +158,59 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,2165
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    29 391,26
    -767,75 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    26 608,16
    -33,44 (-0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,44
    +4,12 (+0,64 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

La décoration d'un immeuble peut-elle le rendre "impropre à l'habitation" ?

L'Oeil du 20 heures
·1 min de lecture

A Rennes, la tour Panoramik, une des plus hautes de la ville, a poussé dans un quartier flambant neuf. En bord de Vilaine, entièrement habillée de plaques de métal perforées, son architecture attire les regards. A l’intérieur, les appartements sont spacieux et lumineux. Le promoteur Kaufman & Broad les a vendus 3700 euros le mètre carré en moyenne.

Mais il y a un souci : lorsque le vent dépasse 7 kilomètres par heure et souffle dans une certaine direction, l’armature métallique émet un sifflement insupportable comme dans ces enregistrements sonores que nous nous sommes procurés. Un vacarme qui réveille souvent Solenn Géa. Elle a acheté un appartement de 100 mètres carrés il y a deux ans, au dernier étage de la tour : "Ce sont des sifflements qui sont extrêmements forts, extrêment stridents. Même porte-fenêtre fermée, ça résonne dans l’appartement, cela peut faire vibrer les miroirs."

En avril dernier, une expertise judiciaire a été effectuée dans deux appartements pour mesurer l’intensité sonore de ces nuisances. Voici ses conclusions : "Le bruit à l’origine de ce désordre est très similaire à celui perçu lors du tronçonnage d’une pièce en acier avec une disqueuse.(...) Les désordres sonores allégués et constatés rendent à l’heure actuelle les logements de l’immeuble Panoramik impropres à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi