La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 742,82
    -34,94 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    13 401,86
    -350,38 (-2,55 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    45 764,93
    -1 904,49 (-4,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 466,77
    -94,52 (-6,05 %)
     
  • S&P 500

    4 188,43
    -44,17 (-1,04 %)
     

Déconfinement: Restaurateurs et commerçants soulagés d'avoir "enfin un calendrier"

·2 min de lecture

Les restaurateurs et les commerçants se sont dit "soulagés" face aux annonces d'Emmanuel Macron, concernant les prochaines étapes du déconfinement. Les terrasses des bars, cafés, brasseries et restaurants rouvriront le 19 mai, en même temps que les commerces dits "non-essentiels".

Restaurateurs et commerçants ont poussé un "ouf" de soulagement jeudi, se réjouissant d'avoir de réouverture, annoncé jeudi par le président de la République, tout en s'inquiétant d'inconnues sur les modalités concrètes de cette reprise et du maintien du soutien de l'Etat. "Nous sommes très contents d'avoir une date! Ca enlève de l'angoisse et de l'incertitude. Nous sommes très contents aussi que cela concerne tous les commerces: certains sont fermés depuis très longtemps, c'était important", a affirmé à l'AFP Emmanuel Le Roch, délégué général de la fédération Procos (commerce spécialisé). "Forcément, nous sommes déçus de la date: nous espérions être actifs pendant le week-end de l'Ascension", a-t-il ajouté.

Lire aussi

Une semaine auparavant, les grandes fédérations du commerce et quelque 150 patrons, franchisés et affiliés de réseaux d'enseignes, avaient plaidé pour une "réouverture impérative" des commerces "au plus tard le 10 mai", soulignant que ce mois d'activité était "capital" pour les 150.000 magasins dits "non essentiels" fermés depuis le 3 avril. "Il fallait qu'on rouvre, cela fait plus de trois mois et demi de fermeture pour certains", a renchéri Yoann Petiot, directeur général de l'Alliance du commerce (grand commerce de centre ville). Même déception de cette ouverture post-week end férié du côté des indépendants de l'hôtellerie restauration (GNI), dont le président Didier Chenet s'est toutefois grandement félicité "d'avoir des dates" pour la reprise d'activité.

"Enfin un calendrier"

"Ce qui est important c'est qu'on a enfin un calendrier: nous le demandions depuis longtemps, et aussi d'être prévenus trois semaines avant, ce qui est respecté", s'est aussi réjoui Roland Héguy, président de l'Umih, principal syndicat du secteur. Après la fin des restrictions de déplacement le 3 mai, les terrasses des bars, cafés, brasseries et restaurants rouvriront le 19 mai, avec un couvre-feu repoussé à 21 heures et des tables de six convives au maximum, a annoncé le p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi