La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1912
    -0,0089 (-0,74 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 666,04
    -908,99 (-2,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    937,00
    -32,88 (-3,39 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Déconfinement : une membre du Conseil scientifique dévoile ce qui pourrait compliquer le plan du gouvernement

·1 min de lecture

Mercredi 19 mai 2021, les Français vont retrouver un petit plaisir oublié depuis des mois : boire un verre ou manger un morceau en terrasse. La seconde étape du plan de déconfinement orchestré par le gouvernement de Jean Castex offre en effet un premier retour aux affaires pour les professionnels de la restauration, pour peu qu'ils aient une terrasse, tandis que le couvre-feu sera repoussé à 21h pour en profiter un peu plus. Pourtant, nombreux sont les soignants à se montrer frileux sur ce plan de déconfinement présenté par Emmanuel Macron dans la presse régionale : trop rapide, trop généralisé, trop tôt. Mais rien à faire, l'exécutif maintient son calendrier, encore un peu plus précisé par Jean Castex dans les colonnes du Parisien lundi 10 mai 2021. Un exécutif pourtant conseillé par un organe composé de médecins : le Conseil scientifique.

Mardi 11 mai 2021, l'un des membres du Conseil était justement sur le plateau de C à vous sur France 5. Lila Bouadma, réanimatrice à l'hôpital Bichat et professeure de médecine était l'invitée d'Anne-Elisabeth Lemoine, et a tenu à avertir sur un détail qui pourrait bien venir compliquer le plan du gouvernement : l'absence d'auto-tests, pourtant essentiels selon elle pour tracer les "super contaminateurs" : "Les auto-tests sont un bon moyen de les repérer, le problème c'est qu'il faut le faire de manière répétitive sinon ça ne marche pas, deux fois par semaine par exemple", explique Lila Bouadma. Pour elle, ils sont indispensables pour maîtriser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles