Marchés français ouverture 8 h 8 min
  • Dow Jones

    34 269,16
    -473,66 (-1,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 389,43
    -12,43 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2149
    +0,0015 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 471,43
    +50,05 (+0,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 513,93
    +1 271,26 (+523,84 %)
     
  • S&P 500

    4 152,10
    -36,33 (-0,87 %)
     

Déconfinement: "Il faut cesser de stigmatiser les centres commerciaux"

·2 min de lecture

INTERVIEW - Pour Jean-Marc Jestin, président du directoire de Klépierre, les centres commerciaux peuvent garantir une stricte sûreté sanitaire lors de leur prochaine réouverture.

Le groupe Klépierre compte 140 centres commerciaux en Europe et réalise la majeure partie de son chiffre d’affaires en France. Jean-Marc Jestin, président du directoire de cette foncière, attend avec impatience . Emmanuel Macron devrait confirmer la réouverture des commerces le 19 mai.

Challenges - Qu’attendez-vous des annonces du président de la République sur le prochain déconfinement?

Jean-Marc Jestin - Nous attendons du président de la République qu’il rouvre tous les commerces au plus vite. Il n’y a aucune raison que, comme lors du dernier déconfinement, les centres commerciaux et les boutiques qui s’y trouvent doivent attendre, avant de rouvrir, un mois et demi de plus que les autres lieux. Ce serait une double punition. Tout le monde est, de ce fait, assez nerveux, dans l’attente des prochaines annonces. Il faut réaliser que sur les treize mois passés depuis le premier confinement, la plupart des commerçants de nos centres commerciaux ont été fermés pendant six mois. C’est pourquoi nous sommes solidaires des commerçants et de leurs qui réclament une réouverture le 10 mai, afin de bénéficier de ce mois favorable aux ventes.

Lire aussi

Vous affichez votre solidarité, mais ces commerçants vous attaquent depuis le début de la crise en raison des loyers que vous avez continué à leur réclamer…

En mars 2020, lors du premier confinement, il y a eu un moment de sidération pour tout le monde. Dans la tension qui a suivi, les bailleurs, les locataires, les pouvoirs publics tout le monde s’est copieusement invectivé. Depuis, chacun a fait du chemin. Et nous avons tous trouvé les moyens de continuer à travailler ensemble. Nous avons abandonné Nous avons abandonné plus de 120 millions d’euros de loyers au total et trois mois de loyers pour les TPE. Nous avons également accepté de négocier des rabais. Au total, pour notre , nous avons délaissé 250 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Lire aussi

Car nos centres commerciaux ne sont pas fermés, puisque les hypermarchés et [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi