La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 016,79
    -1 899,00 (-5,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Déconfinés, les centres commerciaux espèrent voir le bout du tunnel

·2 min de lecture

Protocole sanitaire, loyers perdus, essor du e-commerce et du télétravail... Toujours debout après des semaines de fermeture, les foncières qui exploitent les centres commerciaux doivent relever plusieurs défis et explorent de nouveaux chemins de croissance.

"Ils ont enlevé l’soleil sur l’enseigne Créteil Soleil." Les centres commerciaux servent rarement de muse aux artistes. Et pourtant, en mars, Eddy de Pretto a dévoilé un album qui rend hommage au mall phare de son adolescence. Deux mois plus tard, le chanteur peut se réjouir: après des semaines interminables de fermeture, mercredi 19 mai à 10 heures, le mastodonte du Val-de-Marne a pu lever le rideau de ses 218 boutiques. Au même moment, les 837 autres centres commerciaux de l’Hexagone faisaient de même. Il était temps.

Lire aussi

"Les centres commerciaux ont été stigmatisés"

Certes, les foncières qui opèrent ces sites ont les reins solides, mais depuis mars 2020, elles ont vu, inquiètes, leurs revenus dégringoler dangereusement. En cause, trois confinements bien sûr, mais aussi des fermetures supplémentaires imposées à plusieurs reprises aux très grandes surfaces commerciales. Résultat, au premier trimestre 2021, les revenus locatifs bruts d’Unibail-Rodamco-Westfield (URW) ont chuté de 30%; ceux de Klépierre, de 7%. "", déplore Jean-Marc Jestin, président du directoire de Klépierre. "Or, ce sont des lieux très sûrs. Nous savons très bien gérer les flux et renouveler l’air." Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, , à Paris, à la veille de la réouverture.

Bornes de gel hydroalcoolique, signalétique indiquant le sens de circulation, jauge de 10 m2 par client dans les allées, de 8 m2 dans les boutiques, capteurs contrôlant la qualité de l’air… Rien . A ses côtés, Jean-Marie Tritant, PDG d’URW, s’est montré confiant: "2021 sera très difficile à l’image de 2020, mais ça va repartir. En mars, nos 200 centres aux Etats-Unis ont réalisé globalement 93% du chiffre d’affaires de mars 2019." Les premiers chiffres semblent lui donner raison. "A 18 heures, la fréquentation était un peu plus de 20% supérieure à la même date en 2020", se félicite Gontran Thüring, délégué général du Conseil national des centres commerciaux. Parmi la foule chargée de paquets, des clients de t[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles