La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 594,40
    -8,68 (-0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,1640
    +0,0009 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 785,60
    +3,70 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    52 078,32
    -2 687,71 (-4,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,25
    -54,79 (-3,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,73
    +0,23 (+0,28 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 051,68
    -164,02 (-1,08 %)
     
  • S&P 500

    4 532,09
    -17,69 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3776
    -0,0019 (-0,14 %)
     

Comment déclarer ses revenus de location ?

·1 min de lecture

Les personnes qui louent un logement nu de meubles doivent déclarer leurs revenus de location dans la catégorie des revenus fonciers. Le revenu foncier à déclarer comprend le montant hors charge des loyers perçus pour la location de locaux d’habitation et de leurs dépendances. D’autres recettes doivent également être retenues telles que les indemnités d’assurance contre les loyers impayés, les subventions accordées par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), les revenus issus de la location d’emplacements publicitaires.

Si le montant des revenus de location perçu au cours de l’année civile est inférieur à 15.000 euros, le contribuable est automatiquement placé sous le régime micro-foncier. Il peut toutefois opter pour le régime réel. Si le montant des revenus de location est supérieur à 15.000 euros, le contribuable est soumis au régime réel.

Régime micro-foncier

Le régime micro-foncier est un régime simplifié d’imposition. Le contribuable doit simplement reporter le montant de ses revenus de location perçus sur l’année sur sa déclaration d’impôt n° 2042, cadre 4 “revenus fonciers”, case 4BE. L’administration fiscale applique ensuite un abattement de 30 % pour tenir des charges foncières liées au bien loué. Le reste est ajouté aux autres revenus pour être soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

>> Notre service - Pour vous aider à choisir les meilleures SCPI, bénéficiez de conseils d’experts gratuits grâce à notre partenaire

Régime réel

Le régime réel s’applique de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le préfet de l'Hérault favorable à l'expulsion des fauteurs de troubles dans les logements sociaux
Succession : comment limiter la facture pour mes enfants
Immobilier : comment la crise rebat les cartes, selon Orpi
Crédit immobilier : comment convaincre des banques forcées d'être plus sélectives
Immobilier : vos plus-values de vente bientôt exonérées si vous créez ou reprenez une entreprise ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles