La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    36 531,16
    -3 598,44 (-8,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +0,14 (+0,21 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,94 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4103
    +0,0051 (+0,37 %)
     

Déclaration de revenus et télétravail : comment déclarer vos revenus cette année ?

·1 min de lecture

La crise sanitaire a provoqué un développement massif du télétravail durant l’année 2020. Du jour au lendemain, des millions de salariés ont été contraints à travailler depuis leur domicile. De fait, cette situation a souvent généré des frais professionnels inattendus (achat de matériel de bureau, informatique...). À l’inverse, les employeurs ont - parfois - mis en place une allocation forfaitaire visant à couvrir les frais de télétravail de leurs employés. Qu’en est-il du traitement fiscal de ces allocations ? De manière générale, comment déclarer les frais professionnels pour la déclaration de revenus 2021 ? Capital vous guide pas à pas en fonction de votre situation.

Dès le 2 mars, Bercy a prévenu par communiqué que les allocations versées par l’employeur pour faire face aux frais de télétravail des salariés étaient exonérées d’impôt sur le revenu (IR). Ces allocations peuvent prendre différentes formes : remboursement sur justificatif, indemnité forfaitaire… Et cela, conformément à l’alinéa 1 de l’article 81 du Code général des impôts (CGI) : “Ces allocations sont réputées couvrir des frais non courants et sont exonérées dès lors qu’elles sont utilisées conformément à leur objet (CGI, art.81, 1°).” Cependant, l’administration a fixé un plafond d’exonération en matière d’impôt sur le revenu à 550 euros par an lorsque l’allocation est forfaitaire.

Il n’empêche, les salariés qui n’ont pas eu de frais importants pour le télétravail l’année dernière et qui ont tout de même bénéficié (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bernard Madoff, le plus grand escroc de l’Histoire, est mort
Chèque libellé : mentions obligatoires et validité
SCPI : comment bien lire et comparer les rendements
Impots.gouv, contacts, délais… comment faire sa 1ère déclaration de revenus
Comment faire un changement de domiciliation bancaire ?