Marchés français ouverture 5 h 21 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 432,28
    +100,91 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,2067
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 721,13
    +83,67 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    46 649,10
    -1 106,70 (-2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 463,29
    -8,13 (-0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Déclaration de revenus : pourquoi vous devez vérifier le montant de vos heures supplémentaires défiscalisées

·1 min de lecture

Travailler plus pour gagner plus. À la suite de la crise des Gilets jaunes, Emmanuel Macron avait choisi de faire sien le slogan de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Et de relancer l’une des mesures marquantes du quinquennat de son prédécesseur : la défiscalisation des heures supplémentaires. Ainsi, depuis le 1er janvier 2019, les rémunérations versées au titre des heures supplémentaires* ou complémentaires (pour les salariés à temps partiel) sont exonérées d’impôt sur le revenu (CGI, art 81 quater). Et ce, dans la limite d’un plafond annuel de rémunération nette imposable de 5.000 euros qui correspond à un montant brut de 5.358 euros.

Mais l’irruption de la crise sanitaire au printemps dernier a provoqué un aménagement du dispositif pour l’année 2020. Le plafond d’exonération a été rehaussé de 5.000 à 7.500 euros (montant brut de 8.037 euros) pour les salariés qui ont effectué des heures sup’ durant la période d’état d’urgence sanitaire entre le 16 mars et le 10 juillet 2020. Manière de remercier les travailleurs qui ont cravaché pendant cette période difficile. En revanche, le plafond est resté bloqué à 5.000 euros pour les salariés qui ont réalisé des heures supplémentaires entre le 1er janvier et le 15 mars 2020 et entre le 11 juillet et le 31 décembre 2020. À savoir, en dehors de la période d’urgence sanitaire.

Nouveauté de la déclaration de revenus cette année, “les heures supplémentaires exonérées font désormais partie des nouvelles données transmises (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment les complémentaires santé rembourseront vos séances de psy
Près de Vannes, un faux conseiller Orange vide la pension retraite de l’octogénaire
Un Belge découvre une carte Pokémon rarissime à 415.000 euros, mais refuse de la céder
Indépendants, entrepreneurs : vous pouvez demander le fonds de solidarité de mars
Jours glissants : signification et plafond de la carte bancaire