La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 129,16
    +541,50 (+1,61 %)
     
  • Nasdaq

    13 155,02
    +123,34 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2080
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 115,22
    -4 780,03 (-10,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 301,34
    -86,57 (-6,24 %)
     
  • S&P 500

    4 124,13
    +61,09 (+1,50 %)
     

Déclaration de revenus : copropriétaires bailleurs, attention au rattrapage d’impôt en 2021

·1 min de lecture

Vous êtes propriétaire d’un bien en copropriété et vous le louez ? Attention, votre déclaration des revenus fonciers est plus compliquée en 2021 si vous êtes soumis au régime réel d’imposition. Cette année, vous devez en effet réintégrer la moitié du montant des travaux déductibles compris dans les provisions pour charges de copropriété payées en 2019. Des sommes qui viennent gonfler vos revenus fonciers nets imposables... et donc votre impôt sur le revenu. Cette mauvaise nouvelle trouve son origine dans la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, en vigueur depuis le 1er janvier 2019, et la fameuse “année blanche” de 2018. Les revenus fonciers non exceptionnels perçus en 2018 ayant été annulés, les bailleurs étaient alors forcément tentés de décaler les travaux déductibles de leurs revenus à l’année suivante, en 2019. Raison pour laquelle le fisc avait préparé plusieurs mesures dérogatoires pour empêcher les éventuelles tentatives d’optimisation de la part des propriétaires loueurs.

>> Nos services pour optimiser vos investissements immobiliers

Résultat des réflexions de l’administration fiscale : un mode de déclaration différent sur les années 2019, 2020 et 2021. Dans la déclaration des revenus effectuée en 2019, les dépenses pour travaux effectivement supportées en 2018 ont pu être normalement déduites pour la détermination du revenu net foncier de 2018. Idem dans la déclaration des revenus remplie en 2020, où les provisions pour charges de copropriété (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déclaration de revenus : quand vaut-il mieux rattacher ou détacher son enfant majeur de son foyer fiscal ?
Impôt sur le revenu : n’oubliez pas vos exonérations et crédits d’impôt pour abandon de loyer
Victime du "SIM Swap", un Tarnais voit son compte en banque vidé
De nouvelles mesures pour doper l’épargne salariale
Donations : qui sont les Français qui en profitent le plus ?