Marchés français ouverture 5 h 58 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 701,57
    -445,94 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,2083
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 231,04
    +217,23 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    41 142,77
    -6 618,12 (-13,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 356,14
    -207,69 (-13,28 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Déclaration de revenus : la case spéciale pour alléger ses impôts

Benoît LETY
·1 min de lecture
Femme remplissant ses impôts
Femme remplissant ses impôts

C’était l’une des promesses de campagne du candidat Emmanuel Macron lors de la présidentielle : un prélèvement forfaitaire unique (PFU) pour les revenus des placements. 30% ! Plus exactement 12,80% d’impôt sur le revenu et 17,20% de cotisations sociales. Cette « flat tax » est entrée en vigueur au 1er janvier 2018. Elle s’applique donc, par défaut, aux intérêts ou autres gains des placements perçus en 2020 : livrets bancaires (hors produits défiscalisés comme les Livret A, LEP, LDDS ou Livret Jeune), les Plans d’épargne logement ouverts courant 2018 (ou de plus de 12 ans), les comptes à terme, les prêts participatifs, les dividendes versés sur les comptes-titres, etc. Pour l’assurance vie ou le PEA, en revanche, les gains ne sont à déclarer qu'en cas de retrait lors de l'année 2020.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- N26, Revolut, PayPal : comment déclarer vos comptes étrangers aux impôts
- Voiture : pourrez-vous obtenir les économies promises sur votre assurance auto ?
- Néobanque : N26 enrichit son offre pour les pros