La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 596,63
    +497,73 (+1,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

La décision de la NASA de choisir SpaceX pour retourner sur la Lune fait polémique

·1 min de lecture

De nombreuses personnalités des communautés spatiale et scientifique cherchent à en savoir plus sur la façon dont la NASA a choisi uniquement SpaceX pour son retour sur la Lune, alors que les plans déclarés de l'agence prévoyaient deux partenaires commerciaux. SpaceX était en concurrence avec Blue Origin et Dynetics pour deux contrats dans le cadre du programme Artemis de la NASA, mais la NASA a annoncé vendredi que SpaceX obtiendrait un contrat exclusif de 2,9 milliards de dollars, soit environ 2,4 milliards d'euros.

Blue Origin s'était associé à Lockheed Martin, Northrop Grumman et Draper pour former "The National Team". Un porte-parole de Blue Origin a déclaré à Insider par e-mail samedi : "L'équipe nationale ne dispose pas encore de beaucoup d'informations. Nous cherchons à en savoir plus sur la sélection."

À lire aussi — La NASA a choisi les 18 astronautes qui vont participer aux missions visant à retourner sur la Lune

Ailleurs, les célébrations étaient de mise. "La NASA règne !!!" a jubilé Elon Musk, fondateur de SpaceX. "Nous sommes honorés de faire partie de l'équipe @NASAArtemis".

L'année dernière, la NASA a choisi les trois entreprises pour développer un nouveau "système d'atterrissage humain", ou HLS (Human Landing System). L'agence prévoit de retourner sur la Lune dès 2024 et d'y installer éventuellement une base permanente. Blue Origin, fondée par Jeff Bezos d'Amazon, a baptisé son atterrisseur lunaire Blue Moon. Dynetics, un entrepreneur de la défense, a appelé son (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Près de la moitié des Français abonnés à Netflix partagent leur compte en dehors de leur foyer
Le masque n'est plus obligatoire à l'extérieur en Israël, où la majorité de la population est vaccinée
Microsoft lance le Xbox Game Pass dans le cloud sur iPhone, iPad et Windows, pour quelques chanceux
Le spécialiste français de l'assurance santé Alan réalise une nouvelle levée de fonds
Facebook va ajouter des podcasts et des salons audio directement sur son application