Marchés français ouverture 6 h 16 min
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 910,86
    -90,66 (-0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0677
    -0,0019 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    20 470,06
    -247,18 (-1,19 %)
     
  • BTC-EUR

    27 367,18
    -1 175,89 (-4,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    654,67
    -20,21 (-2,99 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     

Une décennie perdue menace les pays émergents

Nombre d'économies en développement, très endettées, vont payer cher la remontée des taux d'intérêt et du dollar. Un retour à une croissance poussive que l'Occident a intérêt à éviter au maximum.

Tensions commerciales, pandémie, désorganisation des chaînes d'approvisionnement, inflation et guerre en Ukraine ont porté des coups très durs aux économies émergentes. Depuis trois ans, plusieurs pays, représentant plus de la moitié de la population de ces territoires en développement, ont connu une croissance des revenus inférieure à celle des Etats-Unis. Du jamais-vu depuis les années 1980.

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit que la croissance des pays émergents sera de 3,8% cette année et 4,4% en 2023. Les deux chiffres ont été fortement revus à la baisse depuis l'an dernier, et sont inférieurs aux 5% de moyenne annuelle enregistrés durant les dix années qui ont précédé le Covid.

Une nouvelle décennie perdue pour ces pays se précise, probablement marquée par une croissance poussive, des crises financières à répétition et des troubles sociaux.

Ces économies ont déjà connu des hauts et des bas. Selon William Easterly, de l'université de New York, "durant les années 1960-1970, elles ont enregistré une croissance rapide qui a suscité de grands espoirs, mais cette période faste a été suivie de décennies perdues". Dans les années 1980, l'évolution annuelle médiane du PIB par tête des Etats émergents est tombée en dessous de zéro. C'est à la fin des années 1990 que la croissance est vigoureusement repartie, ravivant les espoirs concernant le potentiel économique du monde en développement.

Impasse financière

Depuis peu, les obstacles structurels, comme le durcissement des conditions des marchés financiers et la modification des schémas commerciaux, rappellent les difficultés des années 1980-1990. Au début de cette période, la Réserve fédérale des Etats-Unis (Fed) avait fortement relevé ses taux d'intérêt pour juguler l'inflation, provoquant chez les plus fragiles une vague de crises de la dette et de faillites bancaires. Aujourd'hui, accentué par la pandémie, le montant des dettes publiques dans les économies émergentes atteint des records. Les hausses de tau[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles