Marchés français ouverture 1 h 3 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,35
    -22,11 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0741
    +0,0023 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    21 582,68
    +299,16 (+1,41 %)
     
  • BTC-EUR

    21 147,25
    -618,53 (-2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    522,94
    -13,96 (-2,60 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

Décès de Benoît XVI, voeux de Macron... Les infos du week-end

Vous avez décroché de l’actualité ce week-end ? Voici les informations que Challenges a sélectionnées pour vous ces 31 décembre et 1er janvier. Au programme: le décès de l'ex pape Benoît XVI, voeux d'Emmanuel Macron, et l'entrée de la Croatie dans la zone euro.

L'ancien pape Benoît XVI est mort à 95 ans

Le pape Benoît XVI bénissant des fidèles à la basilique Saint-Pierre à Rome, le 6 mai 2006 Crédit : AFP/Archives - Vincenzo PINTO
Le pape Benoît XVI bénissant des fidèles à la basilique Saint-Pierre à Rome, le 6 mai 2006 Crédit : AFP/Archives - Vincenzo PINTO

Le pape émérite Benoît XVI, dont la renonciation en 2013 avait pris le monde entier par surprise, s'est éteint samedi à 95 ans dans le monastère des jardins du Vatican où il s'était retiré. "J'ai la douleur de vous annoncer que le pape émérite, Benoît XVI, est décédé aujourd'hui à 09H34, au monastère Mater Ecclesiae, au Vatican", a annoncé dans un communiqué le directeur du service de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni.

La santé du théologien allemand s'était dégradée ces derniers jours, mais le Vatican avait indiqué vendredi que son état était "stationnaire" et qu'il avait participé à la célébration de la messe dans sa chambre jeudi.

Les funérailles du 265e pape devraient être célébrées par son successeur François à Rome, un événement inédit dans l'histoire deux fois millénaire de l'Eglise catholique auquel des dizaines de milliers de personnes pourraient assister, dont des chefs d'Etats.

Lire aussiL'ancien pape Benoît XVI est mort à 95 ans

Ce qu'il faut retenir des voeux d'Emmanuel Macron

Le président français Emmanuel Macron est vu sur un écran alors qu\'il prononce son discours du Nouvel An à la nation au palais de l\'Élysée à Paris, en France. /Photo prise le 31 décembre 2022/REUTERS/Sarah Meyssonnier Crédit : SARAH MEYSSONNIER
Le président français Emmanuel Macron est vu sur un écran alors qu\'il prononce son discours du Nouvel An à la nation au palais de l\'Élysée à Paris, en France. /Photo prise le 31 décembre 2022/REUTERS/Sarah Meyssonnier Crédit : SARAH MEYSSONNIER

Emmanuel Macron a appelé à "l'unité de la nation" et à ne pas céder à "l'esprit de division", samedi lors de ses voeux aux Français, au cours desquels il a également confirmé que 2023 serait l'année de la réforme des retraites, et insisté sur la transition écologique. "Soyons fiers", a lancé le président de la République dans son allocution télévisée, énumérant les réussites du pays. "Il nous faut nous munir de cette fierté et de cette confiance" pour affronter 2023 "en pays uni et solidaire", a-t-il insisté. Il a appelé à "l'unité de la nation" pour ne pas céder à "l'esprit de division" qui empêcherait la France de s'en "sortir dans un monde si rude, dans des temps si durs".

Le chef de l'Etat a confirmé son intention de lancer rapidement la réforme du système de retraites, en vue d'une application "dès la fin de l'été" 2023. "Comme je m'y suis engagé devant vous, cette année sera en effet celle d'une réforme des retraites qui vise à[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi