La bourse ferme dans 4 h 28 min
  • CAC 40

    7 083,96
    -110,20 (-1,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 234,38
    -65,23 (-1,52 %)
     
  • Dow Jones

    34 715,39
    -313,26 (-0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1334
    +0,0017 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    1 833,00
    -9,60 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    34 350,30
    -3 112,91 (-8,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    917,13
    -78,14 (-7,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,92
    -1,63 (-1,91 %)
     
  • DAX

    15 655,72
    -256,61 (-1,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 514,67
    -70,34 (-0,93 %)
     
  • Nasdaq

    14 154,02
    -186,23 (-1,30 %)
     
  • S&P 500

    4 482,73
    -50,03 (-1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3557
    -0,0043 (-0,32 %)
     

Des débris spatiaux obligent la Nasa à repousser une sortie dans l'espace

·1 min de lecture

Les débris spatiaux continuent de menacer la Station spatiale internationale (ISS). La Nasa annonçait dans un communiqué du 30 novembre reporter la mission extra-véhiculaire prévue le même jour afin d'assurer la sécurité de deux astronautes, Kayla Barron et Thomas Marshburn. La décision fait suite à une alerte émise la veille, le 29 novembre, concernant un potentiel impact entre l'ISS et des débris gravitant sur la même orbite. L'agence spatiale n'a pas partagé plus de détails concernant le report de la sortie spatiale.

Thomas Marshburn et Kayla Barron devaient initialement effectuer une opération de remplacement d'une antienne à bande S. La manœuvre, d'une durée de six heures trente, impliquait aussi l'astronaute allemand Matthias Maurer, en charge de la manipulation du bras robotisé Canadarm2. La sortie extra-véhiculaire sera reprogrammée au cours des prochains jours.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles