Marchés français ouverture 6 h 24 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 074,54
    +56,21 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 989,75
    -645,47 (-1,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    946,46
    -23,41 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Un débris spatial a perforé le bras robotisé de l'ISS

·1 min de lecture

"Chanceux dans sa malchance", c'est ainsi que l'Agence spatiale canadienne (ASC) a présenté l'incident : un débris spatial, trop petit pour être repéré, a perforé l'un des segments du bras robotisé Canadarm2 de la Station spatiale internationale (ISS). L'impact, "un trou d'environ 5 mm de diamètre", selon le communiqué publié par l'ASC, a été repéré le 12 mai lors d'une inspection de routine.

Les premiers résultats de l'enquête, menée en coopération avec la NASA, indiquent que le fonctionnement de ce bras articulé "n'est pas compromis". "Les dommages sont limités à une petite section de l'un des segments du bras et de sa couverture thermique." L'activité opérationnelle de Canadarm2 n'a pas dû être interrompue et les opérations "à court terme" devraient se poursuivre "comme prévu".

À lire aussi — Des millions de débris spatiaux s'accumulent en orbite, ils pourraient devenir dangereux

L'accumulation des débris spatiaux, notamment en orbite basse, contribue à augmenter le risque de collisions. Celles-ci peuvent perturber le fonctionnement des nombreux satellites en orbite, brouiller les réseaux de communication, voire provoquer des réactions en chaîne ou encore provoquer des retombées terrestres. L'ISS a par exemple dû effectuer à plusieurs reprises des manœuvres d'évitement pour éviter de se retrouver sur la trajectoire d'objets spatiaux incontrôlés.

Seuls les plus gros débris spatiaux peuvent être suivis avec précision, afin d'éviter tout impact, alors que les objets plus petits, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Nasa va lancer deux nouvelles missions d'exploration de Vénus en 2028-2030
Le rover Perseverance a passé 100 jours sur Mars, voici ses plus belles photos
La NASA publie une photo étonnante du coeur de la Voie lactée
On en sait plus sur le nouveau système d'exploitation de Huawei
Emmanuel Macron, Tim Cook et Mark Zuckerberg feront un passage à Vivatech

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles