La bourse ferme dans 4 h 50 min
  • CAC 40

    6 813,82
    +48,30 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 100,77
    +20,62 (+0,51 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1301
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 782,70
    -1,20 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    42 041,15
    -1 885,80 (-4,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 213,40
    -228,36 (-15,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,13
    +1,87 (+2,82 %)
     
  • DAX

    15 220,69
    +50,71 (+0,33 %)
     
  • FTSE 100

    7 182,61
    +60,29 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3280
    +0,0045 (+0,34 %)
     

Débat LR: Ciotti vainqueur, Bertrand déchaîné contre Macron!

·2 min de lecture

EDITO - Ce débat initial fut de bonne, et parfois de très bonne qualité. Les cinq postulants connaissaient dans le détail chacun des dossiers. Éric Ciotti fut une incontestable surprise et Michel Barnier a déçu. Le bide de la soirée !

Avant ce - il y en aura encore trois autres d’ici le 4 décembre prochain- aucun postulant LR n’était en mesure, selon l’ensemble des sondages et des études d’opinion, de se qualifier pour le second tour de la prochaine élection présidentielle 2022. Tant Xavier Bertrand que Valérie Pécresse ou Michel Barnier arrivent en effet après, loin après, dans l’ordre Emmanuel Macron, Éric Zemmour et Marine Le Pen. Dès après ces premiers échanges, il s’agira, bien sûr, de mesurer si l’un des trois favoris se détache, mais pas seulement; s’il parvient, enfin, à nouer une "histoire" avec les Français- ce qui est déjà le le cas du Président sortant ainsi que des deux leaders ultra-droitiers.

Si aucun ne réussit ce tour de force car la séparation aujourd’hui est béante, alors le grand parti de la droite républicaine disparaîtra corps et biens, les uns rejoignant Emmanuel Macron et… Edouard Philippe fort de son nouveau parti "Horizons", les autres songeant à la création d’une organisation nationaliste et "identitaire" sous la coupe de Laurent Wauquiez et… du scandaleux Zemmour. Restera alors un résiduel, une mini force politique aussi faiblarde à droite que le PS à gauche. Le parti de de Gaulle, de Pompidou, de Chirac, de Sarkozy… Quelle décadence!

Mais la droite LR n’en est pas là. Pas encore… Pas tout à fait…

Peut-être même a-t-elle retrouvé, convenons-en, un tant soit peu de souffle et de couleurs après ces premiers échanges. Peut-être…

Ciotti, une incontournable surprise

Ce débat initial fut de bonne, et parfois de très bonne qualité. Les cinq postulants connaissaient dans le détail chacun des dossiers. Éric Ciotti, sur une ligne à la fois ultra identitaire et ardemment libérale en économie, domina la soirée- et ce fut une incontestable surprise. "Zemmouriste" sur le fond et sans guère de retenue, excellent sur la forme, a-t-il pour autant impressionné les 120.000 militants-électeurs LR qui auront à choisir le 4 décembre prochain? Une partie, sans doute. Autant l’élu des Alpes[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles