Marchés français ouverture 8 h 14 min
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • BTC-EUR

    52 582,70
    -212,43 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     

Dès ce jeudi, les ados à leur tour soumis au pass sanitaire

·2 min de lecture

"A compter du 30 septembre 2021, le pass sanitaire sera obligatoire pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans", rappelle le gouvernement français sur son site internet. Environ deux tiers d'entre eux sont déjà pleinement vaccinés

Les adolescents français échappaient depuis plusieurs mois à la contrainte du pass sanitaire imposé à leurs aînés face à la crise du Covid-19. Ils doivent dès ce jeudi 30 septembre le présenter à leur tour pour de nombreuses activités: cinéma, restaurant, piscine... "A compter du 30 septembre 2021, le pass sanitaire sera obligatoire pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans", rappelle le gouvernement français sur son site internet. Les adultes, eux, y sont déjà contraints depuis presque deux mois. Ils doivent régulièrement présenter ce document sous la forme d'un QR code, qui atteste soit qu'ils ont été vaccinés contre le Covid-19, soit qu'ils ont récemment réalisé un test négatif, soit qu'ils ont déjà contracté la maladie et sont donc censés être immunisés. Il est exigé dans de nombreux contextes qui seront les mêmes pour les adolescents: manger au restaurant, prendre le train pour un long trajet, aller au cinéma ou à la piscine...

Potentielle prolongation du pass jusqu'à l'été

Impossible de savoir pour l'heure combien de temps durera cette obligation. Même si l'épidémie se calme en France depuis août, un projet de loi est en préparation pour prolonger au-delà du 15 novembre la contrainte du pass. Le gouvernement veut , a déclaré mercredi 29 septembre son porte-parole, Gabriel Attal. Les adolescents y avaient jusqu'alors échappé car ils étaient en retard en matière de vaccination. En effet, les autorités de santé n'autorisent que depuis juin les 12-17 ans à recevoir un vaccin anti-Covid: d'abord celui de Pfizer/BioNTech, ensuite rejoint par le Moderna.

Il reste d'ailleurs, à ce titre, une subtilité. C'est seulement à partir de 12 ans et deux mois que le pass devra être présenté. Si on le demandait à un enfant de 12 ans pile, il n'aurait pas eu le temps d'être pleinement vacciné car il n'y aurait jusqu'alors pas eu droit. Désormais, sans atteindre le taux de vaccination de leurs aînés, les 12-17 ans ont largement rattrapé la pente. Environ deux tiers d'entre eux sont ple[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles