La bourse ferme dans 8 h 2 min
  • CAC 40

    6 683,02
    +60,43 (+0,91 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 209,30
    +39,43 (+0,95 %)
     
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1787
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 763,00
    +6,30 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    40 643,93
    -717,16 (-1,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 226,08
    -7,21 (-0,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,25
    -0,36 (-0,50 %)
     
  • DAX

    15 765,92
    +114,17 (+0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 069,55
    +42,07 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 803,64
    +135,79 (+0,55 %)
     
  • GBP/USD

    1,3802
    +0,0005 (+0,04 %)
     

Cyril Féraud : ce "four d'audience” qui l’a traumatisé

·1 min de lecture

Le 30 mai 2011, France 3 réalisait l'un de ses pires scores d'audience en prime time avec le premier numéro du Grand Jeu animé par Cyril Féraud. Face à Joséphine Ange Gardien et L'amour est dans le pré, ce nouveau programme avait attiré seulement 1,4 million de téléspectateurs, soit 5.5% du public. Battue par TMC - un fait rare à l'époque - qui diffusait L'arme fatale 4, France 3 avait décidé d'enterrer le jeu après le flop des deux premières émissions.

Sur Europe 1 dans l'émission Club de l'été, Cyril Féraud est venu faire la promotion du nouveau numéro de La carte aux trésors diffusé ce mercredi 4 août sur France 3. Thomas Isle a demandé à l'animateur s'il avait déjà connu des échecs d'audience. "J'en ai connu un cuisant, en prime, il y a très longtemps… Il y a une dizaine d'années", a-t-il alors répondu, en faisant référence au Grand Jeu, diffusé un an et demi après le lancement de Slam, alors qu'il était encore peu connu du grand public. Et ce dernier n'a pas hésité à avouer qu'il avait "très mal" vécu cette catastrophe d'audience.

À lire également

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles