Marchés français ouverture 7 h 35 min
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    28 030,58
    +1,01 (+0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1305
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,21 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    43 312,08
    -922,78 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

Cyclisme sur piste - Mondiaux (H) - Qui est Harrie Lavreysen, triple médaillé d'or sur la piste de Roubaix ?

·2 min de lecture

Titré à trois reprises lors des récents Mondiaux sur piste de Roubaix, Harrie Lavreysen, 24 ans, a confirmé sa suprématie sur les épreuves de vitesse. Focus sur ce Néerlandais, qui épate sur l'anneau boisé depuis quatre ans. Il a commencé par le BMX... Avant d'enfiler une combinaison moulante et un casque profilé, Harrie Lavreysen s'est fait un nom dans le BMX. Sacré champion d'Europe juniors à trois reprises entre 2011 et 2013, le Néerlandais est prédit à un grand avenir dans ce sport mais subit la loi des blessures. Pratiquant une discipline marquée par les chutes, il oscille entre les hauts et les bas, au fil de ses allers-retours à l'hôpital. Mais en 2014, Lavreysen atteint un point de non-retour. « J'étais revenu à mon meilleur niveau, j'allais très bien, mais je me suis luxé les deux épaules. » Sur les conseils des médecins, il entame alors un changement de discipline radical, et choisit de s'entraîner sur la piste de Papendal, en plein centre du pays. « Ç'a été très étrange de passer du BMX pro à la piste en amateur. Je ne savais pas ce que je faisais, et je me sentais ridicule », a-t-il avoué plus tard dans une discussion avec son entraîneur. ...avant de dominer la piste Le changement de voie est rapidement payant puisque dès 2015, Harrie Lavreysen est titré lors des championnats nationaux de vitesse par équipes. Le premier or international arrive trois ans plus tard, ouvrant les portes d'une domination sans partage dans les disciplines d'explosivité. Tenant du titre mondial de la vitesse par équipes depuis 2018, il s'est également illustré individuellement, en vitesse (2019, 2020, 2021) et sur le keirin (2020, 2021). Pour ses premiers Jeux Olympiques, à Tokyo, le Néerlandais est passé proche d'un nouveau triplé, échouant simplement sur le keirin (bronze), surpris par Jason Kenny. Lavreysen-Hoogland, rivalité saine À chaque compétition, la même situation se présente. Coéquipiers en vitesse par équipes, Jeffrey Hoogland et Harrie Lavreysen se livrent une bataille féroce quand viennent les épreuves individuelles. Et si à l'arrivée, l'un des deux n'est pas premier, il y a de fortes chances pour que l'autre ait l'or autour du cou. Comme à Roubaix, où Lavreysen, vainqueur du doublé keirin-vitesse, était à chaque fois secondé par son aîné. Mais cette rivalité n'est pas malsaine. Les deux Néerlandais partagent toujours la même chambre d'hôtel avant les grandes compétitions, s'apprécient, regardent des films ensemble, et se tirent mutuellement vers le haut. « Je m'entraîne avec le meilleur du monde. Je pense que chaque coureur a de quoi être jaloux », avait expliqué Hoogland avant Tokyo. Un travailleur acharné Quand Lavreysen n'est pas sur un vélo, c'est qu'il est à la salle de musculation, et vice-versa. Dévoué à la piste, le nonuple champion du monde est en quête perpétuelle de puissance, quelle que soit sa situation. En 2015, blessé, il avait envoyé un message très évocateur à son préparateur physique, Christian Bosse : « J'ai été opéré hier, je vais quitter l'hôpital demain, et je veux m'entraîner d'ici deux jours. Je ne peux pas utiliser mes bras, mais peux-tu me faire un programme ? » En plus des séances physiques, Harrie Lavreysen passe de longues heures devant l'écran, à analyser ses performances et celles de ses futurs adversaires. « J'aime également me renseigner sur les particularités de la piste sur laquelle je vais courir. Je prépare beaucoup de choses avant d'aller quelque part. »

lire aussi L'équipe de France a rassuré lors des Mondiaux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles