La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    52 007,76
    +284,37 (+0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3842
    +0,0058 (+0,42 %)
     

Cyclisme - Kuurne - Mads Pedersen remporte Kuurne-Bruxelles-Kuurne devant Anthony Turgis

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La semi-classique belge Kuurne-Bruxelles-Kuurne a été réglée au sprint par l'ancien champion du monde danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo) devant Anthony Turgis. Si Mathieu Van der Poel a été l'animateur de ce Kuurne-Bruxelles-Kuurne, c'est le champion du monde 2019 Mads Pedersen (Trek-Segafredo) qui a réussi à tirer avantage du final de la semi-classique belge, en triomphant au sprint dimanche, devant l'épatant Anthony Turgis (Total Direct Energie) et le Britannique Thomas Pidcock (Ineos Grenadiers).
Van der Poel était non seulement l'un des favoris au départ de la course, où il reprenait la compétition après avoir dû écourter son séjour à l'UAE Tour pour cause de Covid-19 au sein de son équipe Alpecin-Fenix, mais il a en plus endossé totalement ce rôle en tentant d'attaquer à plus de 80 km de l'arrivée. Prometteuse deuxième place d'Anthony Turgis Au fil d'une course de mouvements, où le peloton se scinda puis se regroupa à plusieurs reprises, le Néerlandais avait réussi à constituer autour de lui un groupe restreint de cinq coureurs (Narvaez, Hvideberg, Gamper et Zakharov) qui arrivait à maintenir l'avance sur un premier groupe de sérieux prétendants (dont Van Avermaet, Naesen, Trentin, Stuyven, Pidcock, Teuns et Turgis). À 12 km de l'arrivée, les chasseurs se firent plus imposants avec un regroupement général qui permit à plusieurs sprinteurs (Pedersen et Colbrelli notamment) de lorgner sur un sprint final. Et à moins de 3 km de l'arrivée, le petit groupe de Mathieu Van der Poel vit fondre sur lui ce peloton, avalant avec lui toute velléité de victoire pour le Néerlandais. lire aussi Le classement complet de la course
Bien emmené par son coéquipier Jasper Stuyven, Mads Pedersen n'eut pas grande difficulté à régler le sprint final, profitant de sa bonne forme du moment. Le Français Anthony Turgis, déjà en vue la veille sur le circuit Het Nieuwsblad (15e), a très bien joué le coup en prenant une très prometteuse deuxième place, alors que se profile la campagne des classiques, où il peut particulièrement briller cette saison.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.