Marchés français ouverture 6 h 51 min
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,40 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,12 (+0,35 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2108
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 103,68
    +2 547,04 (+8,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    974,88
    +33,07 (+3,51 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     

Cyclisme - Giro - Giro : Matej Mohoric a quitté l'hôpital après sa lourde chute sur la tête

·1 min de lecture

Le coureur slovène Matej Mohoric (Bahrain-Victorious), victime d'une impressionnante chute sur la tête ce dimanche, lors de la 9e étape du Giro, a pu rejoindre ses coéquipiers dans la soirée. Il souffre d'une commotion. Victime d'une violente chute sur la tête dimanche, lors de la 9e étape du Giro qui emmenait les coureurs à Campo Felice, dans les Abruzzes, le Slovène Matej Mohoric n'a jamais perdu connaissance et a quitté dans la soirée l'hôpital d'Avezzano où il avait été emmené par ambulance pour être placé en observation. Il souffre d'une commotion et d'un polytraumatisme avec de multiples abrasions. Mohoric est désormais soumis à la surveillance du médecin de l'équipe Bahrain-Victorious, Daniele Zaccaria, qui va lui faire suivre les différentes étapes du protocole commotion mis en place cette saison par l'UCI. « Je vais bien », assure Mohoric « Matej a eu une attitude responsable après la chute,a expliqué Zaccaria via un communiqué. Dans certains cas, les coureurs veulent continuer mais il a compris qu'il ne se sentait pas bien. C'est important d'écouter ça quand il s'agit de commotions ou de blessures à la tête. » « Je vais bien. Mon vélo a pris le plus gros de l'impact et j'ai été super chanceux. Je n'ai pas de fracture, j'ai une légère commotion mais pas de mal de tête à cet instant. Je suis sous la surveillance de notre staff médical », a réagi Mohoric sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.