Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 670,39
    -1 229,90 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,97
    +59,34 (+4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2370
    -0,0068 (-0,55 %)
     

Cyclisme: "C'est compliqué dans la tête", les confidences d’Alaphilippe sur la possible fusion entre Jumbo-Visma et Soudal Quick-Step

Cyclisme: "C'est compliqué dans la tête", les confidences d’Alaphilippe sur la possible fusion entre Jumbo-Visma et Soudal Quick-Step

Une immense page de la carrière de Julian Alaphilippe pourrait bien se refermer. Alors qu’il a effectué ses premiers pas en professionels sous les couleurs de l’équipe belge en 2013, le double champion du monde français voit son avenir de plus en plus incertain en raison du projet de fusion entre Soudal-Quick-Step et Jumbo-Visma. Selon les informations du quotidien belge Le Soir, une lettre de licenciement pourrait même parvenir aux employés dans les heures qui viennent.

"On ne sait pas grand-chose, c'est un peu compliqué dans la tête de tout le monde, a concédé Alaphilippe au micro d’Eurosport ce lundi. On doit rester concentrés sur ce qu'on a à faire, sur la course. On espère que la situation va se débloquer, qu'on va avoir des nouvelles parce que c'est un peu chiant."

"Je trouve ça triste"

"C'est triste surtout, c'est une équipe qui depuis de nombreuses années est dans le cœur du cyclisme, avec une histoire, a poursuivi Alaphilippe au sujet d’une possible disparition de Soudal-Quick-Step Je trouve ça triste. On n'en est pas là, on ne va pas pleurer, on attend de bonnes nouvelles."

PUBLICITÉ

En cas de fusion, les contrats des coureurs de Patrick Lefévère seraient alors caducs, y compris celui d’Alaphilippe. Le puncheur pourrait rebondir chez TotalEnergies, où Jean-René Bernaudeau, le patron de l’équipe vendéenne, n’avait pas caché son intérêt il y a quelques mois, avance Le Parisien.

Selon les informations de RMC Sport, la confiance reste de mise en interne au sein de l'équipe Soudal Quick-Step, dans l'hypothèse d'une fusion avortée ou d'une fusion qui n'aurait pas lieu tout de suite. Mais dans l'hypothèse d'une annonce de fusion dans les prochaines heures, on parle d'un "flou artistique", notamment concernant les membres de l'équipe en fin de contrat.

Article original publié sur RMC Sport