La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 628,87
    +696,50 (+2,25 %)
     
  • Nasdaq

    13 587,77
    +395,43 (+3,00 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2050
    -0,0038 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 254,43
    +3 576,82 (+9,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    970,54
    +42,31 (+4,56 %)
     
  • S&P 500

    3 910,55
    +99,40 (+2,61 %)
     

Cyclisme : pour 2021, Thibaut Pinot renonce au Tour de France et parie sur le Giro

·1 min de lecture

Pas de Tour de France pour Thibaut Pinot en 2021 : le Français, l'un des coureurs préférés du public, délaissera cette année le jaune de la Grande Boucle pour le rose du Giro, qu'il ira courir en mai. Le Franc-Comtois, leader de l'équipe Groupama-FDJ, va changer d'air après avoir été malheureux ces deux dernières années dans le Tour de France. "Cette année, le Giro sera mon objectif majeur. Je vais tout faire pour être à 100% sur le Giro et faire le meilleur résultat possible", a-t-il déclaré lors de la présentation virtuelle de l'équipe de Marc Madiot, l'une des trois formations françaises présentes en première division mondiale (WorldTour).

"J'ai vu que ce n'était pas le bon parcours pour moi cette année sur le Tour. J'y reviendrai, j'espère, dès 2022", a ajouté Pinot qui a fait part d'une "décision mûrement réfléchie". Il laissera l'essentiel des responsabilités dans le Tour au champion de France Arnaud Démare, tourné vers les sprints.

Une histoire tourmentée avec le Tour de France

Depuis ses débuts dans le Tour en 2012, Pinot, 30 ans, n'a fait défaut qu'une seule fois au départ, en 2018, quand il se remettait d'une pneumonie contractée le mois précédent sur les routes du... Giro. Entre le grimpeur français, l'un des meilleurs mondiaux, et la Grande Boucle, l'histoire est faite de (très) hauts et de (très) bas. Des succès d'étape magistraux à l'Alpe d'Huez et au Tourmalet, depuis la révélation en 2012 quand Pinot avait gagné dès sa première participation. Des abandons auss...


Lire la suite sur Europe1