La bourse ferme dans 2 h 25 min
  • CAC 40

    6 625,01
    -6,14 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 116,45
    -5,98 (-0,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1969
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    1 785,20
    +8,50 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    27 611,29
    -1 047,23 (-3,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    790,43
    +3,81 (+0,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,43
    +0,13 (+0,18 %)
     
  • DAX

    15 575,58
    -13,65 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 138,35
    +28,38 (+0,40 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3911
    -0,0010 (-0,07 %)
     

Cyberattaque : l'incroyable rançon payée par le géant mondial de la viande JBS

·1 min de lecture

Le géant mondial de la viande JBS, victime d'une cyberattaque fin mai, a indiqué mercredi 9 juin avoir payé une rançon de 11 millions de dollars aux hackeurs. "Ce fut une décision très difficile à prendre pour notre entreprise et pour moi personnellement", a déclaré Andre Nogueira, patron de la filiale américaine du groupe brésilien, dans un communiqué. "Nous avons toutefois pensé que cette décision devait être prise pour prévenir tout risque potentiel pour nos clients", a-t-il poursuivi. Aussi le groupe a-t-il payé "l'équivalent de 11 millions de dollars en rançon en réponse au piratage criminel de ses opérations", selon JBS.

Andre Nogueira a précisé au Wall Street Journal que ce paiement avait été effectué en bitcoins. "Au moment du paiement, la grande majorité des installations de l'entreprise étaient opérationnelles", a souligné dans son communiqué JBS, qui est l'une des plus grosses entreprises agroalimentaires du monde. Il s'agissait de "veiller à ce qu'aucune donnée ne soit exfiltrée" et d'"éviter tout problème imprévu lié à l'attaque", selon le groupe.

>> A lire aussi - Rançongiciels : nos entreprises “paient trop facilement”, les assureurs incriminés

JBS, spécialisée dans les produits à base de bœuf, de poulet et de porc, avait indiqué aux autorités américaines être la cible d'une cyberattaque au rançongiciel venant d'une "organisation criminelle probablement basée en Russie", selon la Maison Blanche. Le président américain Joe Biden a déclaré qu'il n'écartait pas de possibles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cryptomonnaies : la pépite française Ledger vaut déjà plus de 1,5 milliard, nouveaux services
Bitcoin : le marché impassible à la légalisation de la cryptomonnaie par le Salvador
CAC 40 : la Bourse se prépare aux annonces de la BCE et de la Fed
Alstom décroche un énorme contrat au Mexique pour le Tren Maya
Les médecins du travail vont pouvoir commander des vaccins Moderna dès la mi-juin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles