Marchés français ouverture 1 h 56 min
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,15 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 851,19
    +303,19 (+1,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1784
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    26 527,06
    -794,92 (-2,91 %)
     
  • BTC-EUR

    32 535,34
    +3 133,78 (+10,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    917,97
    +124,23 (+15,65 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     

Cyberattaque de Kaseya: bientôt la déferlante dans les entreprises françaises?

·2 min de lecture

La cyberattaque qui a frappé la société informatique Kaseya le week-end dernier, a contraint Coop, la chaine de supermarchés suédoise, à fermer plus de 800 magasins et supérettes. L'attaque ricoche et pourrait toucher plus de 1.500 entreprises dans le monde. Dont des enseignes françaises?

Des caisses inopérantes, des magasins fermés... Une a fait sa première victime en Europe, le groupe de supermarchés suédois Coop qui représente 20% du secteur dans le pays, s’est retrouvé paralysé samedi 3 juillet par la cyberattaque visant l’entreprise américaine Kaseya, spécialiste de l'externalisation de services informatiques. 800 magasins sont toujours à l’arrêt depuis quatre jours, les caisses enregistreuses bloquées, impossible de les faire fonctionner.

C’est via l'un de leurs sous-traitants informatique, Visma Escom, lui-même touché par la cyberattaque que le système informatique interne de l’entreprise suédoise s’est fait pirater. L’attaque a également impacté plusieurs pharmacies suédoises et la société de chemins de fer du pays. Concrètement, les pirates s'en sont pris au logiciel phare de Kaseya, " VSA ", qui est destiné à gérer des réseaux de serveurs, à contrôler, et sécuriser les systèmes informatiques de manière centralisée. Ils ont opté pour la méthode du , qui consiste à installer un logiciel malveillant bloquant toutes les machines ou ordinateurs ciblés jusqu'à ce que leurs propriétaires payent une rançon.

Jusqu'à 1.500 entreprises concernées

Sur ses 40.000 clients, Kaseya estime que moins de 60 clients ont été touchés. Problème, la plupart d'entre eux détiennent eux-mêmes des clients, ce qui facilite la propagation de l’attaque. Au total, ce sont plus de 1.500 entreprises dans le monde qui seraient concernés. D’après la société informatique, la majorité des entreprises touchées sont des victimes indirectes. Jusqu'en France? S'il est impossible de connaître précisément l'ampleur de cette cyberattaque, pour Loïc Guezo, secrétaire général du Clusif (Club de la sécurité de l’information français), la réponse est claire: "oui cela peut très bien arriver en France".

Du côté des grandes enseignes de distribution française, on botte en touche pour le moment. "Nous touchons du bois mais pour l’instant, nous ne sommes pas concernés", affirme-t-on chez A[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles