La bourse ferme dans 1 h 28 min
  • CAC 40

    6 613,03
    -18,12 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 111,82
    -10,61 (-0,26 %)
     
  • Dow Jones

    34 378,71
    +181,89 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1975
    +0,0040 (+0,34 %)
     
  • Gold future

    1 787,10
    +10,40 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    27 612,52
    -1 085,38 (-3,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    792,69
    -49,95 (-5,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,70
    +0,40 (+0,55 %)
     
  • DAX

    15 571,18
    -18,05 (-0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 132,55
    +22,58 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    14 346,83
    -22,88 (-0,16 %)
     
  • S&P 500

    4 273,14
    +6,65 (+0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3925
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Cyberattaque contre un oléoduc américain: La guerre froide entre dans le cyberespace

·2 min de lecture

La cyberattaque contre Colonial Pipeline aux Etats-Unis est attribuée au groupe DarkSide installé en Russie. L’administration Biden pointe la responsabilité de Moscou. Une autre attaque également imputée à la Russie avait compromis des réseaux informatiques du gouvernement américain et abouti à l’expulsion de diplomates. La Russie nie toute implication.

Du temps du rideau de fer, il y avait des échanges d’espions sur le pont de Glienicke à Berlin. La guerre froide d’aujourd’hui n’a plus que de lointains rapports avec celle de l’époque. Elle est devenue cyber et les espions ont désormais des profils de hackers. Les coups sont pourtant bien réels et les dégâts sont colossaux. Dernière affaire en date, . Les autorités américaines ont identifié DarkSide, un groupe de pirates spécialisé dans les attaques au rançongiciel contre les entreprises. Le envoie un cheval de Troie dans le système d’information d’une entreprise ou d’un particulier pour chiffrer ou bloquer toutes les données. Il faut alors payer une rançon pour les récupérer.

Les cybercriminels évoluent

Ce rançongiciel classique a évolué au cours du temps. Les nouveaux groupes de pirate dérobent désormais des données confidentielles et menacent de les vendre ou de les rendre publiques si la victime ne paye pas. "Le montant d'une rançon exigée par un groupe comme DarkSide peut osciller entre 200.000 et deux millions de dollars", estimait l'agence de la sécurité informatique française, l'Anssi, dans une note en février.

Lire aussi

Ubérisation de la criminalité

De plus en plus, les groupes de cybercriminels mènent des opérations conjointes. Un groupe se spécialise dans la mise au point d’un cheval de Troie et le revend à d’autres groupes qui se chargeront de le diffuser. D’autres encore s’occuperont de monter un système financier pour toucher les rançons. La cybercriminalité est aujourd’hui une vaste chaîne composée de maillons plus ou moins indépendants et spécialisés. C’est le cas de DarkSide qui ne mène pas lui-même tous ces raids. Il a adapté la méthode Uber qui se rémunère en prélevant une commission sur son application de mise en relation entre clients et chauffeurs, en proposant une plateforme de rançonnage à des pirates informatiques affiliés.

La Russie impliquée?

, il ne fait guère de doute que la Russie est impliquée dans l’attaque contre Colonial Pipeli[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles