La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 144,31
    +82,76 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,71
    +3,72 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    27 833,29
    +285,29 (+1,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1806
    +0,0036 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    26 192,32
    -1 129,66 (-4,13 %)
     
  • BTC-EUR

    31 951,83
    +2 585,58 (+8,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    905,01
    -10,48 (-1,14 %)
     
  • S&P 500

    4 422,30
    +10,51 (+0,24 %)
     

Cyber : le darknet, supermarché des données de santé françaises

·2 min de lecture

Dans un rapport publié le 22 février, la start-up cyber française CybelAngel dévoile des exemples de trafic de données hospitalières sur le darknet, avec notamment un fichier de 500.000 patients français mis à disposition. Plongée dans le supermarché underground des données de santé.

Dans un rapport publié le 22 février, la start-up cyber française CybelAngel dévoile des exemples de trafic de données hospitalières sur le darknet, avec notamment un fichier de 500.000 patients français mis à disposition. Plongée dans le supermarché underground des données de santé.

Sale temps pour les hôpitaux français. Déjà mis à rude épreuve par la pandémie de Covid-19, les établissements de santé doivent faire face à une vague inédite de cyberattaques, dont ont notamment été victimes les hôpitaux de et Villefranche-sur-Saône. Depuis le début de la crise sanitaire, les attaques auraient augmenté de 500%, avec 27 attaques en 2020 et une par semaine depuis le début de l'année 2021. Le système de santé français serait-il une cible prioritaire des attaques cyber? Un , spécialisée dans la recherche de documents volés sur le darkweb, met en tout cas en évidence un intérêt marqué des cybercriminels pour les données de santé françaises. "Les analystes de (…) notent une recrudescence de la recherche et de la vente de données hospitalières sur le darkweb, ce qui démontre un intérêt des acteurs malveillants pour le secteur", indique le rapport.

Lire aussi

Le document donne trois exemples précis. Le premier est issu d'un forum cybercriminel anglophone, connu pour le partage de bases de données volées. Un certain “D***1” indique le 31 janvier dernier chercher des "bases de données françaises de 2020". "Les données de santé sont celles que je préfère", précise-t-il. Le profil de l'individu étonne les analystes de CybelAngel: "L’acteur D***1 a créé son compte en octobre 2020 et n’a publié qu'un seul message, écrivent-ils. Ce comportement est peu habituel, car les acteurs ont tendance à publier de nombreux messages avant ce type de demandes, ce qui contribue à leur réputation." Pour compenser son manque d'activité, l'individu a d'ailleurs acheté un compte VIP, payant, sur le forum.

Comment expliquer ce comportement? "Les cybercriminels se savent surveillés sur les forums, explique à Challenges David Sygula, analyste cybersécurité chez CybelAngel. Une explication possible est que, derrière cet acteur, se cache un groupe de cybercriminels actifs connu qui se servirait d’un profil neuf afin de tromper les chercheurs en cybersécurité." Le message ne reste en (...)

Lire la suite sur challenges.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles