Marchés français ouverture 3 h 13 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 796,85
    -67,47 (-0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,1909
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    28 708,93
    -389,36 (-1,34 %)
     
  • BTC-EUR

    42 372,50
    +346,98 (+0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 019,96
    +76,79 (+8,14 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

CybelAngel, la pépite cyber française, entre au Next40

·2 min de lecture

Spécialiste de la détection des fuites de données de grands groupes, la pépite française du cyber fait son entrée dans le Next 40, l’indice des 40 start-up françaises jugées les plus prometteuses. Elle assure pouvoir devenir la première licorne française du secteur cyber.

Ce n’est pas encore le CAC40, mais la distinction est déjà notable. La pépite française du cyber CybelAngel a été sélectionnée lundi 8 février par le gouvernement dans la . C’est la deuxième société cyber à être ainsi labellisée, après Vade Secure, seul acteur du secteur dans la précédente liste de 2019. Simple gadget de com’? La start-up assure le contraire. "Ce genre de sélection nous donne une vraie crédibilité auprès de nos clients, des grands groupes pour la plupart, explique Erwan Keraudy, patron et cofondateur du groupe. Cela montre que nous ne sommes plus des petits jeunes en sweat à capuche, mais un vrai acteur mondial, présent en Europe, aux Etats-Unis ou au Japon."

Spécialiste de la détection des fuites de données de grands groupes, CyberAngel est, aux côtés d'Alsid, , ou Sqreen, une des plus belles success-stories du secteur cyber français. Lancée en 2013 par l’ancien trader Erwan Keraudy, son frère Stevan (centralien et spécialiste du machine learning) et Matthieu Finiasz (Normale Sup, Berkeley, également fondateur de la messagerie sécurisée Olvid), la start-up propose à ses clients une sorte de scan automatique du web, y compris le deep et le darknet, à la recherche de données et de documents qui auraient pu y fuiter. "Notre grande force, c’est à la fois ce moteur de recherche très puissant, qui peut scanner toute l’architecture d’Internet dans le monde, et le machine learning, qui nous permet de ne pas être ensevelis sous les informations et de présenter des informations fines à nos clients", résume Erwan Keraudy.

45 millions de fichiers médicaux en accès libre

Dans les milliards de documents qu’il scanne tous les jours, CyberAngel a déjà trouvé des pépites : plans de réacteur de nouvel avion, qu’un fabricant de vis de précision taïwanais avait insuffisamment protégé ; documents de sécurité d’aéroports ; et même des données issues d’une cyberattaque massive, probablement étatique, sur le projet de vaccin contre le Covid-19 d’un grand groupe pharmaceu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

CybelAngel, la start-up qui protège les entreprises du Dark webTehtris, future première licorne française du cyber?Cyberdéfense : la start-up qui donne des sueurs froides à Airbus et Thales Corexalys convertit l’intelligence économique au cyberCyber: la France est-elle vraiment meilleure qu'Israël?