La bourse ferme dans 4 h 41 min
  • CAC 40

    6 490,20
    +0,20 (+0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 715,24
    -0,13 (-0,00 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0239
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    1 807,70
    -4,60 (-0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    22 536,67
    -475,00 (-2,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,28
    -21,07 (-3,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,34
    -1,16 (-1,28 %)
     
  • DAX

    13 560,88
    +25,91 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 497,49
    +9,34 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Curiosity : Pour ses dix ans sur Mars, le petit robot part explorer une nouvelle région

Curiosity : Pour ses dix ans sur Mars, le petit robot part explorer une nouvelle région

DECOUVERTE - Increvable, le rover part à la recherche des vestiges d’un canal

De nouveaux horizons en cadeau d’anniversaire. Le robot Curiosity fête ces 10 ans sur la planète rouge et pour entamer cette nouvelle période de sa « vie » martienne, il s’apprête à découvrir une région dont le sol est essentiellement composé de sulfates, ce qu’il n’a pas encore étudié.

Sur un rythme moins soutenu que par le passé, afin de ménager ses capacités, le robot s’avance vers une vallée large de 800 m, au fond de laquelle les scientifiques pensent entrevoir les vestiges d’un canal. « On se demande si ce n’est pas l’un des derniers écoulements sur Mars », explique Olivier Gasnault, scientifique responsable France de ChemCam, un instrument franco-américain embarqué sur Curiosity. « Cette zone, qu’on voit beaucoup sur Mars, marque une transition climatique vers l’aridité et l’assèchement qu’on connaît désormais », ajoute-t-il.

Un sacré parcours depuis 2012

« La principale conclusion qu’on peut tirer des études menées par Curiosity, et c’était l’un des objectifs de la mission, c’est que Mars fut habitable pour une forme de vie simple », se réjouit Valérie Mousset, cheffe de projet du « Mars Science Laboratory » (MSL) et Curiosity au Centre national d’études spatiales (CNES) de Toulouse. « Il y avait de l’eau liquide et stable, et la présence des molécules nécessaires à la vie microbiologique », ajoute-t-elle.

« Curio(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
C’est quoi cet étrange amas de fils photographié sur Mars par le rover Perseverance ?
Mars : La Nasa dévoile un panorama d’1,8 milliard de pixels pris par le robot Curiosity
Mars : Des images extraordinaires de la planète rouge immortalisées par une sonde chinoise

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles