La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 115,56
    +191,42 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    -0,0064 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    40 274,06
    -1 841,72 (-4,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    959,85
    +16,67 (+1,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,88
    +2,05 (+3,21 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 686,37
    -37,10 (-0,29 %)
     
  • S&P 500

    3 785,28
    +16,81 (+0,45 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,79 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3814
    -0,0080 (-0,58 %)
     

Curadigm annonce la publication, en collaboration avec le Langer Lab de résultats mettant en évidence la capacité de sa technologie Nanoprimer à augmenter l’efficacité des traitements à base d’ARN.

·4 min de lecture

- Les résultats publiés concrétisent une collaboration de 2 ans visant à augmenter l’efficacité des traitements à base d’acides nucléiques.

- Ces données pré-cliniques in vivo illustrent la capacité de la technologie développée par Curadigm à apporter jusqu’à 50% d’efficacité supplémentaire aux traitements à base d’acides nucléiques (mRNA et SiRNA).

- En diminuant leur élimination par le foie, la technologie Nanoprimer développée par Curadigm s’adresse à l’un des principaux problèmes rencontrés par les traitements à base d’acides nucléiques, afin d’augmenter leur efficacité thérapeutique.

« Les données générées durant cette collaboration avec le laboratoire du Prof. Langer et publiées dans le journal Nano Letters sont très importantes pour Curadigm. Elles montrent la capacité de notre technologie à adresser l’un des problèmes majeurs rencontrés par les traitements à base d’acides nucléiques. L’aptitude du Nanoprimer à augmenter l’efficacité de ce type de traitement, en limitant leur élimination par le foie, représente une formidable opportunité pour accélérer le développement des thérapies à base d’acides nucléiques et pour apporter de nouvelles solutions thérapeutiques aux patients » Matthieu Germain, CEO Curadigm.

Curadigm annonce ce jour la publication de résultats obtenus en collaboration avec le laboratoire du Prof. Robert Langer au MIT illustrant la capacité du Nanoprimer à augmenter l’efficacité des traitements à base d’acides nucléiques. Durant cette collaboration, les procédés pour la thérapie génique à base d’ARN développés par le Laboratoire du prof. Langer ont été combinés au Nanoprimer. La technologie Nanoprimer repose sur une occupation transitoire des voies d’élimination hépatiques responsables de la faible biodisponibilité sanguine des agents thérapeutiques. La combinaison de ces deux technologies résulte en une augmentation d’efficacité in vivo des traitements à base de mRNA et de SiRNA de respectivement 32 et 49% par rapport au traitement sans Nanoprimer.

Publié dans Nano Letters, l’un des principaux journaux de nanotechnologie, ces résultats représentent l’aboutissement d’une collaboration de deux ans ayant pour but d’évaluer la capacité du Nanoprimer à augmenter l’efficacité des traitements à base d’acides nucléiques. L’augmentation d’efficacité observée en combinaison avec le Nanoprimer est corrélée à une diminution d’accumulation hépatique et à une augmentation de la biodisponibilité dans le sang d’un facteur 8 et 16 respectivement pour les traitements à base de mRNA et SIRNA, sans modification du profil de toxicité comparé au traitement seul.

Les thérapies à base d’acides nucléiques (ARN et ADN) sont un des segments de l’industrie pharmaceutique avec la plus forte croissance et présentant une augmentation exponentielle du nombre de programmes de développement lors de la dernière décennie. Cependant, malgré une incontestable utilité clinique dans le traitement de nombreuses maladies, les acides nucléiques voient leur potentiel toujours limité par une accumulation insuffisante dans le tissue cible. Ceci est dû à l’élimination massive de ce type de produits par le foie. Les données publiées mettent en évidence la faculté de la technologie Nanoprimer à faciliter le développement des thérapies à base d’acides nucléiques en ciblant plus efficacement le tissue cible, y compris en dehors du foie.

Cette collaboration valide l’approche de Curadigm pour augmenter la biodisponibilité et l’efficacité des médicaments. La technologie Nanoprimer est applicable en combinaison avec un large panel de médicaments y compris les nanomédecines, les thérapies à base d’acides nucléiques et les technologies d’édition du génome. Cette approche ne modifie pas le médicament en lui-même, elle repose sur l’administration, avant ce dernier, d’une nanoparticule, le Nanoprimer, spécifiquement conçu pour aller occuper de manière transitoire les voies d’élimination hépatiques responsables de la clairance de nombreux médicaments administrés par voie intraveineuse.

A propos de Curadigm:

Curadigm SAS, filiale de Nanobiotix est une société de nanomédecine dont le but est d’améliorer l’efficacité des traitements pour des millions de patients en redéfinissant la biodisponibilité des agents thérapeutiques. La technologie Nanoprimer développée par Curadigm augmente l’efficacité des agents thérapeutiques associés tout en diminuant les effets indésirables du traitement, plus particulièrement au niveau hépatique. La plateforme associée au Nanoprimer est flexible et peut être combinée à un large panel d’agents thérapeutiques. Le Nanoprimer est une nanoparticule biocompatible, avec des propriétés physico-chimiques spécifiques, capable d’occuper de manière transitoire les principales voies d’élimination des agents thérapeutiques. Les premières preuves de concept ont mis en évidence l’impact positif du Nanoprimer sur des produits utilisés dans différentes aires thérapeutiques. Curadigm a pour but de développer des solutions innovantes et applicables à grande échelle augmentant le bénéfice pour les patients des traitements actuels et futurs.

Pour plus d’information : www.curadigm.com

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200609005707/fr/

Contacts

CURADIGM

Kate ROCHLIN (US)
+1 (617)-583-0990

kate.rochlin@curadigm.com

Matthieu GERMAIN (FR)
+33 (0)6 63 16 13 86

contact@curadigm.com