La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    31 063,33
    -338,68 (-1,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2086
    -0,0100 (-0,82 %)
     
  • Gold future

    1 726,70
    -48,70 (-2,74 %)
     
  • BTC-EUR

    39 217,46
    -2 160,13 (-5,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    949,83
    +16,69 (+1,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,93
    -1,60 (-2,52 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 250,55
    +131,12 (+1,00 %)
     
  • S&P 500

    3 830,29
    +0,95 (+0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3951
    -0,0062 (-0,45 %)
     

Cupra Formentor hybride: l'écologie efface la sportivité

·2 min de lecture

ESSAI AUTO - Le SUV sportif Cupra Formentor nous avait emballés pour le fabuleux plaisir de conduite distillé avec ses quatre roues motrices et ses 313 chevaux. Il nous revient ici en version hybride rechargeable politiquement correcte. Le hic, c'est que la sportive perd... de sa saveur.

Pas d'avenir sans électrification ! Même les sportives doivent s'y mettre. Voici donc la Cupra Formentor en version hybride rechargeable. La version de 313 chevaux, la vraie Cupra, . Un véhicule hors normes qui pouvait aux yeux des amateurs de performances justifier l'achat d'un modèle produit par une marque auto totalement inconnue ! La création d'une nouvelle marque tient en effet du pari fou. Et ce, d’autant que la maison-mère espagnole Seat (groupe Volkswagen) est elle-même dépourvue de la moindre image. C'est Luca De Meo, l’ex-PDG de Seat, qui l’avait voulue. L'actuel ne se glorifie-t-il pas d'avoir déjà relancé Abarth - non sans succès - du temps où il travaillait pour le groupe turinois ?

Pour son premier modèle entièrement original sous sa marque, Cupra a mis sur le marché un SUV compact surbaissé, le Formentor. Si la marque est nouvelle, il existait toutefois des Seat Cupra depuis 2018. C'était juste des déclinaisons performantes des Leon puis Ateca. Il y a eu aussi des petites Ibiza Cupra, dans les années 2000. Produit à Martorell (près de Barcelone), le nouveau véhicule est commercialisé depuis la fin octobre dans sa version de pointe. Mais un modèle marginal de 313 chevaux ne peut à lui seul générer des volumes suffisants pour justifier le lancement de cette marque inédite. Cupra a donc décidé de lui adjoindre en 2021 l'hybride rechargeable, qui devrait représenter au moins la moitié des ventes en France, avant des diesels et modèles à essence plus modestes, de 150 chevaux.

Une motorisation sans saveur

La mécanique est constituée ici du petit 1,4 essence bien connu dans le groupe développant 150 chevaux et d'une motorisation électrique de 116 chevaux (les deux puissances ne se cumulent pas exactement). La batterie a une capacité de 12,8 kWh, que l'on chargera en cinq heures sur une prise domestique si on en a la possibilité. Sur le papier, 245 chevaux, c'est bien. Problème: cette mécanique déçoit à l'usage... pour une sportive ! Creuse à bas régime, tro[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi