Marchés français ouverture 1 min
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 423,47
    +269,66 (+1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0437
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    21 894,29
    +63,94 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    19 528,20
    +1 041,20 (+5,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,06
    +22,92 (+5,46 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

"Je culpabilisais" : Sophie Davant lève le voile sur ses regrets en tant que maman

·1 min de lecture

Ce jeudi 18 novembre, c'est en toute transparence que Sophie Davant s'est confiée sur sa relation avec ses enfants dans le magazine S Le mag de Sophie Davant. Un témoignage déculpabilisant qui devrait parler à de nombreuses mères de famille.

Comme de nombreuses mères, Sophie Davant a parfois eu du mal à trouver le juste équilibre entre sa carrière et sa vie de famille. Dans le dernier numéro de son magazine, S Le mag de Sophie Davant, qui paraît ce jeudi 18 novembre, l’animatrice a d’ailleurs tenu à publier « un nouveau témoignage qui l'a particulièrement émue. » Ce témoignage, c’est celui de Victoire, une mère de famille de 46 ans qui, passionnée par son métier, « culpabilise souvent par rapport à ses enfants et son mari, qu'elle a l'impression de délaisser ». Une situation qui fait écho à celle de nombreuses femmes, parmi lesquelles, Sophie Davant, qui révèle avoir « souvent ressenti l'impression de ne jamais être à la bonne place ».

« Je culpabilisais de ne pas être en présence de mes enfants »

Et la maman de Valentine et Nicolas d'expliquer son propos : « Au travail, je culpabilisais de ne pas être en présence de mes enfants. Chez moi, je fais l'impasse sur certains dossiers de boulot. » Une période difficile qui est fort heureusement aujourd'hui révolue. La journaliste en est d’ailleurs convaincue, un jour, le mari et les enfants de Victoire lui feront part « de leur admiration et vous remercieront de l'exemple que vous leur avez offert. » En attendant, Sophie Davant recommande à toutes les femmes qui se reconnaissent dans ce témoignage d’en parler à leur entourage, et plus particulièrement à leurs amies. « La plupart...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles