Marchés français ouverture 3 h 59 min
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 099,93
    +591,38 (+2,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,2048
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 746,38
    +124,46 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    44 647,04
    -2 259,75 (-4,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 243,95
    -19,01 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     

Cuivre, aluminium, zinc… pourquoi le boom des métaux industriels pourrait durer

·1 min de lecture

Ce sont les grands gagnants de ces derniers mois. Les cours des métaux connaissent un véritable boom depuis quelques mois après leur dégringolade au début de la pandémie. La raison : l'appétit chinois pour ces matières, la transition énergétique ou encore plans de relance. Une tendance qui intrigue les investisseurs : s'agit-il de facteurs conjoncturels ou d'une tendance de fond, amorce d'un "supercycle"?

"Les matières premières ont vu leurs prix bondir au cours des six derniers mois", constate Ian Hui, analyste de la banque américaine JP Morgan. C'est par exemple le cas du cuivre, par ailleurs connu pour refléter l'état de santé de l'économie mondiale, d'où son surnom de Docteur Cuivre (Dr Copper).

Si la tonne de métal rouge cotée au London Metal Exchange (LME) atteignait, le 19 mars 2020, 4.371 dollars - son prix le plus bas en quatre ans -, elle a plus que doublé depuis, autour de 9.000 dollars, et flirtait il y a un mois avec son plus haut historique de 2011, juste au-dessus des 10.000 dollars. L'étain et le zinc cotés aussi à Londres ont vu leur prix presque doubler en un an. Dans une moindre mesure, ceux de l'aluminium et du plomb ont connu des hausses de l'ordre de 50%.

>> A lire aussi - “Le palladium profitera du boom des voitures hybrides et des nouvelles normes dans l’auto”

La bonne santé économique de la Chine, berceau de la pandémie de Covid-19 mais seule grande économie mondiale à afficher l'an dernier une croissance de son produit intérieur brut (+2,3%), encourage (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taux d’intérêt : “le retour de l’inflation serait catastrophique pour la zone euro !”
Le monde menacé d’une pénurie… de papier toilette !
Des actionnaires de Marie Brizard (MBWS) risquent d’écoper d’amendes salées du gendarme de la Bourse
Le Puy du Fou débarque à l'international, ouverture en Espagne d'un parc d'attraction
Le CAC 40 cale et la pause risque de durer : le conseil Bourse du jour