La bourse ferme dans 7 h 42 min

Cryptomonnaies : des millions d'euros se volatilisent en une nuit

Dans la nuit de jeudi 11 à vendredi 12 juillet, l'entreprise BitPoint Japan a constaté que des sommes de Bitcoin et autres cryptomonnaies avaient disparu.

Alerte dans le monde des cryptomonnaies ! La plateforme BitPoint Japan a fait savoir, vendredi 12 juillet, qu'elle avait suspendu l'ensemble de ses services après avoir été, visiblement, piratée. La maison mère de l'entreprise nippone, Remixpoint, évoque la disparition, dans la nuit de jeudi à vendredi, de quelque 3,5 milliards de yens, soit environ 28,8 millions d'euros de différentes monnaies digitales, rapporte BFM TV. C'est grâce à une erreur apparue dans le système de transfert de fonds sortant de la plateforme que le piratage présumé a été constaté.

⋙ Lire aussi Bruno Le Maire découvre la Libra de Facebook (et il n'aime pas trop ça)

Parmi les monnaies que gère BitPoint Japan, on retrouve la très célèbres Bitcoin, mais aussi l'ethereum et le ripple. La maison mère de la plateforme a pris les devants et d'ores et déjà fait savoir qu'elle rembourserait les clients qui auront été touchés par cet acte de malveillance. Elle explique être pour l'instant toujours en train d'analyser la situation, mais n'a pour le moment fourni aucun autre détail, précise la chaîne d'information en continu.

L'action de Remixpoint chute

Dans le détail, sur la totalité de la somme dérobée, quelque 2,5 milliards de yens disparus appartenaient à des clients de la plateforme. Le reste était la propriété de BitPoint Japan. Seuls les portefeuilles connectés à Internet, ceux appelés dans le jargon les "hot wallet", ont été affectés par le piratage, mais l'annonce de l'incident a tout de même fait perdre à l'action Remixpoint environ 18,6 % de sa valeur sur les marchés.

⋙ Lire aussi La reprise du Bitcoin est-elle durable ?

Ce n'est pas la première fois qu'un piratage massif est détecté dans le monde de la cryptomonnaie. En 2018, la plateforme d'échange Coincheck avait elle aussi dû suspendre toutes ses opérations, aussi bien de dépôts que de retraits, en raison d'un piratage de grande envergure, rappelle BFM TV. Elle avait ainsi perdu 58 milliards de yens de monnaies virtuelles, soit environ 500 millions

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cryptomonnaies : des millions d’euros se volatilisent en une nuit
Assurance vie, cryptomonnaies... les arnaques et tromperies se multiplient
Patrick Drahi se paie Sotheby’s pour 3,3 milliards d'euros
Wall Street ouvre en hausse, se focalisant sur une potentielle baisse des taux
Au Canada, McDonald's offre 4 millions d'euros de frites à ses clients