La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 360,35
    -77,91 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    11 371,35
    -153,21 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0536
    -0,0050 (-0,47 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 659,64
    -208,61 (-1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    450,89
    +0,83 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    3 876,09
    -24,02 (-0,62 %)
     

Les cryptomonnaies continuent de s'effondrer

AFP/Archives - Justin TALLIS

Le marché des cryptomonnaies poursuit sa chute, le bitcoin est repassé sous la barre des 24.000 dollars.

Les cryptomonnaies, , poursuivaient lundi leur plongeon dans un marché hostile au risque, déstabilisant ce secteur encore balbutiant qui a profité ces dernières années de l'argent facile créé par les banques centrales. Le cours du bitcoin, , renouait lundi avec son niveau d'il y a 18 mois à moins de 24.000 dollars, soit une chute de 66%.

L'ensemble du marché a perdu les deux tiers de sa valeur par rapport à son pic et vaut désormais à peine 1.000 milliards de dollars, estime le site . Les cryptoactifs sont "les premières victimes de l'aversion au risque des investisseurs, qui s'inquiètent de la spirale de l'inflation" dans le monde, commente Susannah Streeter, analyste chez Hargreaves Lansdown. , plombées par les données publiées avant le week-end sur l'inflation américaine galopante, qui pèse sur l'économie et pousse la Réserve fédérale (Fed) à remonter ses taux.

Lire aussi

Une respectabilité en doute

Encore plus que les autres marchés, les cryptoactifs ont profité des largesses des banques centrales, qui ont inondé les investisseurs de liquidités depuis le début de la pandémie de Covid-19 pour empêcher l'économie de flancher. Fin 2020 et début 2021, le bitcoin avait atteint certains de ses records historiques juste après , suggérant que certains en avaient profité pour placer leurs deniers dans la cryptomonnaie.

Les cryptoactifs avaient par ailleurs bénéficié de l'intérêt d'investisseurs institutionnels et de grands groupes de la tech, à l'instar du patron de Tesla . Certains de ces investisseurs jugeaient que le secteur était devenu plus respectable et que son dernier plongeon, quand le bitcoin était passé de près de 20.000 dollars à un peu plus de 3.000 dollars entre fin 2017 et fin 2018, ne pouvait se reproduire.

Même si les banques centrales et régulateurs ont alerté à de multiples reprises contre la volatilité et le manque de régulation des cryptomonnaies, les analystes de la banque JPMorgan avaient repris à leur compte la théorie de certains partisans du bit[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles