Marchés français ouverture 5 h 18 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 381,84
    -59,46 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,2126
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 609,37
    -29,16 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    32 993,20
    -361,63 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    992,18
    -18,43 (-1,82 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Cryptomonnaies : la Banque de France, la Banque nationale suisse (BNS) et la BRI se lancent dans une expérience

·1 min de lecture

Les cryptomonnaies intéressent de plus en plus les banques centrales. La Banque de France, la Banque nationale suisse (BNS) et le pôle d'innovation de la Banque des règlements internationaux vont s'allier et s'unir à un "groupement momentané d'entreprises" mené par Accenture et composé de Credit Suisse, Natixis, R3, SIX Digital Exchange et UBS : le projet, "Jura", "vise à analyser les règlements transfrontières via deux MNBC (monnaies numériques de banque centrale, ndlr) de gros, en euros et en francs suisses", indique la Banque de France.

Cette MNBC "de gros", sera réservée aux intermédiaires financiers et ne sera donc pas accessible aux particuliers. L'objectif d'une MNBC, qui fonctionne à partir d'une technologie des registres distribués, comme la blockchain, est de "maximiser la sécurité et l'efficacité des opérations financières", a déclaré Sylvie Goulard, sous-gouverneure de la Banque de France, citée dans le communiqué. Toutefois, l'institution précise qu'il s'agit d'"un projet de pure expérimentation, qui ne saurait indiquer une intention de la Banque de France ou de la Banque nationale suisse d'émettre une MNBC de gros".

>> A lire aussi - Cryptomonnaies : les mesures explosives du gouvernement pour durcir la surveillance

Plusieurs banques centrales ont commencé à plancher sur l'hypothèse d'une monnaie numérique et la Banque centrale européenne doit décider cet été si elle se lance ou non dans la création d'un tel outil, dont l'un des enjeux sera de respecter la protection (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vivarte pourrait vendre Caroll à Beaumanoir (Morgan, La Halle)
Crédit agricole, Société générale… nos banques mises en danger par une transition climatique trop rapide ?
Luxe : Israël veut bannir le commerce de la fourrure, la France réagit
Indemnisation des restaurateurs : les contours de la solution à l'amiable proposée par Axa
En Italie, Booking soupçonné d'avoir soustrait au fisc plus de 150 millions d'euros de TVA !