La bourse ferme dans 5 h 42 min
  • CAC 40

    6 756,95
    +33,14 (+0,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 143,47
    +25,52 (+0,62 %)
     
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1861
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 815,60
    +1,50 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    31 911,65
    -842,94 (-2,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    925,74
    -17,70 (-1,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,27
    -0,29 (-0,41 %)
     
  • DAX

    15 665,55
    +110,47 (+0,71 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,98
    +29,26 (+0,41 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • GBP/USD

    1,3938
    +0,0023 (+0,17 %)
     

Cryptomonnaie : lourde sentence pour l’homme à l’origine d’une des plus grosses arnaques au monde

·1 min de lecture

C’est l’un des plus grands arnaqueurs de cryptomonnaies au monde. Le Suédois Roger Nils-Jonas Karlsson a été lourdement condamné, le 8 juillet dernier, à 15 ans de prison pour avoir escroqué, durant des années, des personnes âgées et instables financièrement en leur promettant d’investir leur argent dans des actions fictives, détaille CNBC. L’homme de 47 ans a fait plusieurs milliers de victimes dans 45 pays à travers le monde, le tout en une décennie. Au total, il aurait réussi à empocher 16 millions de dollars, utilisés pour "acheter des maisons de luxe, un cheval de course et une station balnéaire", détaille la justice américaine dans un communiqué.

Roger Nils-Jonas Karlsson a été condamné pour blanchiment d’argent et fraude. De 2011, jusqu’à son arrestation en Thaïlande en juin 2019, le Suédois a incité ses victimes à acheter des actions grâce à un stratagème appelé le "Eastern Metal Securities". Il persuadait ses victimes d'investir dans cette société fictive via les cryptomonnaies comme le Bitcoin en leur promettant des rendements impressionnants. Bien sûr, l’argent investit par ses clients n’atteignaient jamais les comptes de l’entreprise fantôme et atterrissait directement dans la poche de l’escroc.

Stratégie redoutable

Au fil des années, l’escroc suédois a même amélioré sa stratégie, affirmant même collaborer avec la SEC, l’organisme américain de régulation des marchés, détaille le site Investment executive. Face aux questions de ses "clients" lors des retards de paiement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Plan d’épargne retraite : un coup de pouce fiscal pour les foyers peu imposés
Comment fermer une SASU ?
Perp, Madelin, article 83 : très bonne nouvelle pour les petits épargnants
Revaloriser les salaires de l’emploi à domicile : l’appel de la Fédération du service aux particuliers
Revalorisation des bas salaires, prise en charge de la complémentaire santé… ces coups de pouce aux fonctionnaires

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles