La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 618,91
    -119,56 (-0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Crypto : le bitcoin s’envole mais gare à la Fed, au Nasdaq et au choc sur l’économie, le conseil Bourse

Pixabay

Le bitcoin fait sensation. Dernièrement, la reine des cryptomonnaies, plombée en 2022 par l’éclatement des bulles sur les actifs risqués (dont les actions) et les scandales (FTX, etc.), a effectué un rattrapage en fanfare depuis début 2023, en revenant récemment à plus de 21.000 dollars, renouant ainsi avec son pic de début novembre. Cette forte résistance graphique (du point de vue de l’analyse technique) et la rapidité de la hausse des cours pourrait favoriser des prises de profits et une possible correction baissière, à court terme.

Cette année, les investisseurs faisant le pari d’une remontée progressive du bitcoin devraient voir leurs nerfs mis à rude épreuve. En effet, la tendance de fond n’est pas encore redevenue haussière, à ce stade, tandis que de nombreux aléas pourraient favoriser de mauvaises surprises et une forte volatilité. En effet, l’inflation, dont le reflux a soulagé les marchés ces derniers mois, pourrait refluer moins que prévu, si bien que la Fed pourrait maintenir une politique monétaire restrictive plus longtemps qu’espéré, ce qui serait particulièrement défavorable pour le Nasdaq et le bitcoin, historiquement étroitement corrélés. La trajectoire défavorable des liquidités au niveau mondial constitue un vent contraire pour l’ensemble des actifs risqués, dont les cryptomonnaies.

De son côté, Mike McGlone, stratège matières premières chez Bloomberg, dit rester sur ses gardes, alors que l’économie de la planète connaît une “réinitialisation historique”, après (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Salto : la plateforme française de streaming va-t-elle bientôt disparaitre ?
Danone veut des vaches qui émettent moins de méthane d'ici à 2030
Un nouveau record de temps passé sur les réseaux sociaux en 2022
LVMH, première entreprise du CAC 40 à valoir 400 milliards : le conseil Bourse
Bourse : le CAC 40 tourné vers l'économie des Etats-Unis et la Banque du Japon