Publicité
La bourse ferme dans 7 h 9 min
  • CAC 40

    8 071,97
    -30,36 (-0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 009,93
    -27,67 (-0,55 %)
     
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0825
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    2 338,80
    +1,60 (+0,07 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 792,65
    -2 673,60 (-4,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,61
    -19,49 (-1,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,70
    -0,17 (-0,22 %)
     
  • DAX

    18 584,01
    -107,31 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    8 301,37
    -37,86 (-0,45 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 590,33
    -278,38 (-1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,2701
    +0,0003 (+0,02 %)
     

Elle croyait son père mort depuis 1981, voilà o il était passé

Kaïtzà Camus n'a que 18 ans lorsqu'elle contacte Jacques Pradel, l'animateur de l'émission Perdu de vue. À l'époque, la jeune femme veut retrouver son père, Jean Camus. En 1980, ce dernier s'est envolé pour le Nicaragua afin de dispenser des cours d'alphabétisation aux plus pauvres. L'homme s'est ensuite évaporé, ne laissant plus qu'une carte de vœux datant de 1981 et une photo de lui comme signe de vie. Son père, qui a divorcé de sa mère lorsqu'elle avait 3 ans, avait l'habitude de lui rendre visite en coup de vent. "Quand il partait, il envoyait rarement des nouvelles et ne donnait pas son adresse" confie-t-elle à nos confrères de Ouest-France.

En 1981, les proches de Kaïtzà n'ont plus aucune nouvelle. Ils sont persuadés que Jean est mort au Nicaragua pendant la guerre civile. Un destin tragique qu'elle refuse de croire : "Moi, je n'ai jamais perdu espoir alors que ma tante et mes grands-parents avaient fait leur deuil. Je voulais m'accrocher tant qu'on ne m'avait pas dit quand et où il était décédé." En 2009, la Toulonnaise découvre que son père a fait une demande de passeport à l'ambassade de France au Costa Rica. Si la famille pense à une usurpation d'identité, la mère de quatre filles est convaincue d'avoir retrouvé sa trace. C'est le cas mais son géniteur se volatilise à nouveau.

Des nouvelles inquiétantes

En novembre 2022, Kaïtzà reçoit un mail dans lequel elle apprend que son père a été vu errant et confus dans les rues d'une station (...)

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Closermag.fr

Disparition de Delphine Jubillar : "Elle avait honte de...", ce que son amant a expliqué aux enquêteurs
Disparition de Karine Esquivillon en Vendée : "Tout prouve que...", sa fille sort du silence 
TÉMOIGNAGE À 62 ans, j'ai trouvé l'amour dans les bras de mon infirmière de 34 ans
Accro aux séances d'UV, elle remarque un détail perturbant sur son visage qui va tout changer
Titanic : y aurait-t-il eu plus de survivants avec plus de canots de sauvetage ? On a enfin la réponse