La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 076,91
    -16,05 (-0,05 %)
     
  • Nasdaq

    12 262,24
    +445,92 (+3,77 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0922
    -0,0072 (-0,66 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    22 043,09
    +752,12 (+3,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    550,67
    +5,36 (+0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 193,14
    +73,93 (+1,79 %)
     

Crown Bioscience publie une nouvelle étude dans PLOS ONE qui souligne l'utilisation de modèles organoïdes 3D in vitro dérivés de PDX cliniquement pertinents comme outils puissants pour accélérer la recherche de médicaments contre le cancer

SAN DIEGO, January 06, 2023--(BUSINESS WIRE)--Crown Bioscience, un organisme mondial de recherche sous contrat (CRO), et JSR Life Sciences, ont annoncé aujourd'hui la publication d'une étude dans PLOS ONE, un journal de la Public Library of Science (PLOS), démontrant la création et l'application d'une biobanque 3D in vitro de PDX dérivés d'organoïdes (PDXO) cliniquement très pertinents avec un criblage à haut débit pour la recherche de médicaments contre le cancer.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20230105005845/fr/

Rajendra Kumari, PhD, Executive Director of Integrated Solutions at Crown Bioscience (Photo: Business Wire)

Cette étude s'inscrit parfaitement dans le récent projet de loi 5002 du Sénat américain, intitulé FDA Modernization Act 2.0, qui autorise l'utilisation d'alternatives à l'expérimentation animale, plus particulièrement les tests cellulaires, pour les demandes de médicaments et de produits biologiques.

« Cette publication inestimable témoigne de notre engagement permanent à développer des modèles précliniques innovants pour nos clients, notamment en fournissant des solutions robustes in vitro cliniquement pertinentes le plus tôt possible dans le processus de développement du médicament, suivies de modèles translationnels appariés en aval », signale Rajendra Kumari, PhD, directrice exécutive des solutions intégrées chez Crown Bioscience. « Les organoïdes conservent un haut degré de pertinence clinique impossible à atteindre avec les lignées cellulaires habituelles en 2D ou d'autres systèmes en 3D. Par conséquent, le criblage in vitro des médicaments en utilisant des PDXO représente une plateforme très pertinente sur le plan physiologique qui permet de mieux prédire la réponse du patient, et en fait donc une alternative idéale à l'expérimentation animale ».

Cette nouvelle étude rend compte de la plus grande biobanque de PDXO vivants et commercialement disponible - avec environ 550 modèles d'organoïdes tumoraux dérivés d'une collection de PDX adaptés représentant 17 types différents de carcinomes. Les principales conclusions de l'étude sont les suivantes :

  • L'équivalence biologique et l'interchangeabilité entre les PDXO et les PDX parentaux ont été confirmées sur la base de la génomique, de l'histopathologie et de la pharmacologie.

  • Dans les tests format 384 puits, les PDXO sont fiables, robustes et adaptés au criblage à haut débit pour détecter rapidement la sensibilité aux médicaments et à des stratégies utilisant des médicaments en association, notamment le criblage matriciel, comprenant à la fois les composés principaux et les indications.

  • Les PDXO sont exploitables en ingénierie, comme pour l'édition de gènes, afin d'élargir considérablement les applications de recherche à grande échelle, notamment l'analyse d'imagerie in vitro / in vivo.

  • La co-culture fructueuse de PDXO avec des PBMC et des cellules CAR-T pour faire une recherche sur la modulation immunitaire et la destruction des tumeurs.

Cette grande biobanque fournit une collection unique de modèles précliniques appariés in vitro et in vivo provenant des patients, accessibles via les bases de données en ligne de Crown Bioscience OrganoidBase™ et HuBase™. Ce puissant outil translationnel présente des avantages différents par rapport à d'autres systèmes, comme un débit plus élevé avec des résultats plus rapides par rapport aux modèles in vivo seuls, avec des solides performances de test renouvelables qui reflètent la reproductibilité d'autres systèmes in vitro. Le criblage in vitro de médicaments utilisant des PDXO peut rapidement être intégré au développement initial de médicaments et devenir interchangeable avec des études translationnelles et de meilleures prédictions de résultats cliniques.

Pour lire la publication complète intitulée « A living biobank of matched pairs of patient-derived xenografts and organoids for cancer pharmacology », suivez ce lien.

###

À propos de Crown Bioscience

Crown Bioscience est un organisme de recherche sous contrat (CRO) international qui fournit des plateformes précliniques et translationnelles pour aider ses clients à faire avancer leur recherche et leur développement en oncologie, immuno-oncologie et maladies inflammatoires à médiation immunitaire (IMID). Crown Bioscience est le seul CRO préclinique à offrir des services d'organoïdes tumoraux qui utilise la technologie des organoïdes de Hubrecht (HUB) pour établir des organoïdes tumoraux in vitro en 3D et pour lesquels il a été démontré qu'ils récapitulent fidèlement les caractéristiques phénotypiques et génétiques de leur tumeur d'origine. Ces modèles jouent un rôle de plus en plus important dans la découverte de médicaments contre le cancer, en particulier dans l'identification d'agents anticancéreux ayant un meilleur potentiel de transfert. En outre, Crown Bioscience a développé OrganoidBase™, une vaste biobanque consultable composée de centaines de modèles PDXO comportant des informations sur l'histopathologie, la CI50 et des données d'analyse génomique et transcriptomique associées à la réponse aux médicaments. Crown Bioscience a pour objectif d'aider ses clients à développer de nouveaux traitements afin que les patients reçoivent le bon traitement au bon moment. Fondée en 2006, Crown Bioscience dispose de dix sites aux États-Unis, en Europe et en Asie.

Pour plus d'informations ou pour nous contacter, veuillez consulter le site www.crownbio.com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20230105005845/fr/

Contacts

Demandes de renseignements des médias :
Louise Stenson
pr@crownbio.com