Marchés français ouverture 8 h 33 min

Croissance, inflation, moral… “les chiffres inquiétants se multiplient en zone euro !”

Après la dégradation des indices PMI (indices des directeurs d'achats) Services pour la France et pour l’Allemagne il y a quelques jours, d’autres indicateurs continuent de montrer une détérioration du climat économique en zone euro. C’est le cas notamment du sentiment des investisseurs (Sentix) qui a repris sa chute en octobre après un léger rebond le mois précédent. Cet indicateur vient de toucher son plus bas niveau depuis avril 2013 à -16,8 alors qu’il évoluait encore à son plus haut depuis 2007 il y a moins de 2 ans… La vitesse de dégradation du sentiment des investisseurs en zone euro est la plus rapide constatée depuis la crise des subprimes. Nous ne sommes pas encore revenus sur les niveaux touchés lors de la crise de la dette en zone euro (point bas pendant la crise touché en août 2012 à -30,3) mais à la vitesse de dégradation actuelle, et sans game changer, nous pourrions retrouver ce niveau d’ici quelques mois.

Autre indicateur inquiétant : les anticipations d’inflation à moyen terme en zone euro ont touché un nouveau plus bas historique en fin de semaine dernière à seulement 1,12%, c’est-à-dire bien en deçà de l’objectif toujours affiché par la BCE à 2%. Le plus inquiétant et que ce nouveau record à la baisse intervient après une nouvelle baisse du taux de dépôt de la BCE (passé de -0,40% à -0,50% lors de la réunion de septembre) et après l’annonce de la remise en place d’un programme d’achat d’actifs (quantitative easing) à hauteur de 20 milliards d’euros par mois. Après cette décision de la BCE, les anticipations d’inflation étaient remontées au-dessus 1,30%, contre moins de 1,20% quelques jours auparavant, mais se sont complètement effondrées depuis.

>> A lire aussi - Or, livret A, options... face à la crise qui s'annonce, il y a des moyens de protéger votre épargne !

Evolution du sentiment des investisseurs en zone euro (indice Sentix)

La vision optimiste de la situation serait de considérer que la BCE ne va pas laisser les anticipations d’inflation chuter

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Croissance, inflation… La BCE broie du noir
Google, Facebook… Les appels au démantèlement des Gafa se multiplient
Fonds euro-croissance
Fonds euro-croissance : définition et fiscalité
Chiffres d'affaires, nombre de visiteurs... Les chiffres fous d'Ikea pour l'exercice 2018-2019