La bourse est fermée

La croissance des Etats-Unis ralentit, mais les marchés actions y sont insensibles !

Bercés par la détente des tensions entre les Etats-Unis et la Chine et les interventions de la Fed, les indices actions américains enchaînent les records historiques, ignorant totalement le ralentissement de la croissance américaine et plus largement le ralentissement mondial. La croissance américaine a ralenti à 1,9% au 3ème trimestre. Le marché s’est attardé sur le fait que ce chiffre soit ressorti supérieur au consensus (qui était de 1,6%) mais il s’agit de la plus faible croissance américaine depuis le 1er trimestre 2017. Et la Fed de New-York via son modèle de prévision anticipe une croissance de seulement 0,8% au 4ème trimestre, ce qui serait le plus faible niveau de croissance depuis le 1er trimestre 2015…et donc depuis l’élection de Donald Trump.

La dégradation des indices d’activité PMI et ISM (indices des directeurs d’achats, qui jaugent la santé économique d’un secteur d’activité, NDLR) aux Etats-Unis et notamment dans le secteur des services fait craindre pour la croissance américaine dans les mois qui viennent. Sur le front de la microéconomie, les entreprises du SP500 affichent à ce stade des publications, un nouveau repli trimestriel par rapport au 3ème trimestre l’année dernière. Ce qui serait le 3ème trimestre consécutif de repli des bénéfices, une première depuis près de 4 ans. Et les données compilées par FactSet vont dans le sens d’une poursuite du repli des bénéfices au 4ème trimestre…

>> A lire aussi - Or : la Chine achète des lingots à tour de bras… et ça va continuer !

Face à une économie qui ralentit, le marché continue “d’acheter” les multiples interventions de la Fed : injections quotidiennes sur le marché monétaire à hauteur de plusieurs dizaines de milliards de dollars, 3ème baisse de taux consécutive et lancement d’un programme d’achat mensuel de 60 milliards de dollars de bons du Trésor. La dernière fois qu’une telle activité de la Fed a été constatée, c’était lors de la crise des subprimes il y a plus d’une décennie.

>> A lire aussi - Or,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chine - Etats-Unis : “un accord “phase 1”, mais les actions risquent de plafonner !”
Les taxes sur Airbus font chuter les actions des compagnies aériennes aux Etats-Unis
Etats-Unis : le plongeon surprise de l’industrie fait chuter les actions
Le plongeon de l’industrie aux Etats-Unis, une alerte pour les actions ?
La Corée du Nord va discuter avec les Etats-Unis... mais tire des projectiles