La bourse est fermée

“La croissance de la Chine va accélérer grâce à l’essor du crédit et à la relance”

Nous nous intéressons cette semaine à l’économie chinoise. Les dernières statistiques publiques tendent à confirmer une reprise conjoncturelle. Le mois de décembre 2019 a été marqué par une forte hausse des importations (+17,7 %) et des exportations (+9 %) en CNY (yuan ou renminbi, la devise de l’Empire du milieu, NDLR). Par ailleurs, l’inflation (prix à la production et prix à la consommation) semble enfin accélérer. Nous tablons sur une poursuite de la hausse des prix à la production et pensons que l’indice des prix à la production (IPP) se hissera en territoire positif au 1er trimestre 2020. Parallèlement, la hausse de la demande en viande de porc en janvier, en amont de la fête du printemps qui aura lieu la dernière semaine de janvier, devrait provoquer une hausse de l’indice des prix à la consommation (IPC) à court terme. Nous devrions toutefois assister à une contraction de l’IPC par la suite, ce qui devrait conférer une marge de manœuvre plus importante à la Banque populaire de Chine.

L’amélioration des statistiques concorde avec notre indicateur avancé sur la santé de l’économie chinoise, le Credit Impulse (flux de nouveaux crédits émis par le secteur privé en pourcentage du PIB, indicateur considéré comme un des moteurs principaux de la croissance économique, NDLR), qui a entre 9 et 12 mois d’avance sur l’économie réelle. Or, l’impulsion du crédit s’est rétablie en territoire positif pour la première fois depuis fin 2017, et représente désormais 0,7% du PIB chinois. Il s’agit certainement de la donnée macroéconomique la plus importante des derniers mois. Dans la mesure où la Chine représente un tiers de l’impulsion de la croissance mondiale, le rétablissement de l’impulsion du crédit en territoire positif pourrait avoir des effets positifs dans les prochains mois.

>> A lire aussi - “Que la Chine sauve l’économie mondiale est peu probable”

Evolution du Credit Impulse en Chine

>> A lire aussi - Or : la Chine achète des lingots à tour de bras (et ça va continuer !)

Nous

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le rhodium devient le métal le plus cher au monde
La grève déjà a coûté plus d’un milliard à la SNCF et la RATP, selon Matignon
Arnaud Lagardère lesté par une dette faramineuse, il cherche à rassurer
PSA Peugeot-Citroën a vu ses immatriculations plonger en 2019
Les taxes de Donald Trump sur le vin européen vont affecter l’emploi américain