Marchés français ouverture 6 h 53 min
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 153,81
    +218,19 (+0,84 %)
     
  • EUR/USD

    1,0435
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    21 830,35
    -29,44 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    19 356,93
    +730,76 (+3,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,83
    +18,69 (+4,45 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

La croissance bat de l'aile, la Banque mondiale alerte sur le risque de "stagflation"

L'affaiblissement de la croissance mondiale et l'envolée de l'inflation inquiètent... A tel point que la Banque mondiale a alerté sur les risques d'une "stagflation" - "période prolongée de croissance faible et d'inflation élevée" - notamment pour les pays à faibles revenus. L'institution de Washington prévoit désormais une hausse du produit intérieur brut mondial de 2,9%, contre une prévision précédente de 4,1% publiée en janvier, en raison notamment des retombées de la guerre en Ukraine.

"L'économie mondiale devrait connaître sa plus forte décélération suivant une reprise (...) en plus de 80 ans", a souligné mardi la Banque mondiale, dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales. "Il en résulte un risque grandissant de stagflation", a-t-elle prévenu. Ce ralentissement intervient après une reprise économique soutenue l'an passé (+5,7%), à la suite de la profonde récession provoquée par la pandémie de Covid-19. "En venant s'ajouter aux dégâts causés par la pandémie de Covid-19, l'invasion russe de l'Ukraine a accentué le ralentissement de l'économie mondiale", résume la Banque dans un communiqué. Et le risque "grandissant" de stagflation aurait "des conséquences délétères" pour les pays à faible revenu ainsi que pour ceux à revenu intermédiaire.

Les économistes de la Banque mondiale s'attendent à ce que ce rythme de croissance perdure jusqu'en 2023-2024, la guerre en Ukraine perturbant fortement l'activité, l'investissement et le commerce à court terme. Ceci s'ajoute (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Variole du singe : le nombre de cas ne cesse d'augmenter en France
Plus de 20.000 lettres découvertes dans la maison d'un ancien postier
Il détruit des œuvres hors de prix parce qu'il est en colère contre sa copine
Frais de déménagement : des gendarmes de Dordogne visés par une enquête pour "escroquerie aggravée"
Législatives : la Nupes sera considérée comme une nuance politique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles